Sport automobile: Renault de retour en Formule 1 !

Sport automobile: Renault de retour en Formule 1 !

Il faut dire que peu après l’annonce mi-septembre de la signature d’une lettre d’intention avec Lotus, les équipes de Renault avaient poursuivi en parallèle le travail et l’analyse des conditions d’un retour en Formule 1.

L’attention s’était plus particulièrement portée sur la capacité à participer avec succès à ce championnat et aux conditions économiques d’un retour en tant qu’écurie dès 2016. «Renault avait deux options : revenir à 100% ou sortir complètement. Après analyse détaillée, j’ai pris ma décision : Renault sera présent en Formule 1 dès 2016.

Les derniers éléments obtenus de la part des principaux acteurs de la F1 nous permettent de nous projeter avec confiance dans ce nouveau défi. Notre ambition est de gagner même si raisonnablement cela prendra du temps», affirme Carlos Ghosn, président-directeur.

En redevenant une écurie à part entière, Renault pourra tirer pleinement profit de ses victoires. Le positionnement de motoriste avait du sens mais il a montré ses limites. Le retour sur image et sur investissement, rendu nécessaire par le nouveau règlement moteur, était faible. Le travail se poursuit pour mettre en œuvre dans les meilleurs délais l’accord concernant l’acquisition de Lotus F1 Team. Les principaux contrats ont été signés le 3 décembre 2015. Lotus F1 est en effet apparue comme la meilleure écurie partenaire. Renault et Lotus F1 se connaissent depuis 15 ans et ont été ensemble champions du monde en 2005 et 2006. Renault est présent de manière continue dans la Formule 1 depuis 40 ans.

En 1977, le losange avait inventé le moteur Turbo, devenu rapidement incontournable en remportant 168 victoires, 12 titres constructeurs et 11 titres pilotes. Mais ce n’est pas tout : Renault a couru pas moins de 600 Grands Prix ! En cohérence avec cet engagement en F1, Renault va ainsi développer la gamme R.S.

La Formule 1 est un vecteur de notoriété et d’image de marque sur tous ses marchés dans le monde, et compte comme l’un des sports les plus médiatisés au monde, sur les 5 continents et en particulier dans les marchés émergents. Elle rassemble 450 millions de téléspectateurs par an. Rendez-vous au mois de janvier 2016 pour les détails de cet engagement et en mars pour le début du championnat.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *