Suzuki Alto : Démarrage en fanfare

Suzuki Alto : Démarrage en fanfare

Voici la plus désirable de toutes les petites Suzuki : la toute nouvelle Alto. Quelques semaines après sa révélation en avant-première européenne au Mondial de l’Automobile de Paris, la petite Suzuki est enfin sortie des lignes d’assemblage de l’usine de Maruti Suzuki en Inde. Un complexe industriel situé à Manesar (banlieue de New Delhi) et dont il se dit comprend des installations impressionnantes. Si bien que ce site produira jusqu’à 150.000 unités de ce modèle en 2009, dont 100.000 seront destinées pour l’exportation. Cela, alors qu’en 2007, il avait exporté environ 53.000 véhicules vers une quarantaine de pays.
Et en attendant de petits marchés comme le Maroc (où elle est attendue en milieu d’année), la dernière-née de Suzuki vient d’être commercialisée en Inde sous l’identité de Maruti/Suzuki A-Star, alors qu’elle débarquera dans les prochains mois en Europe. Son point fort ? Incontestablement son design. Une ligne moderne est bien en phase avec ce que produisent actuellement les constructeurs européens, japonais et coréens. En d’autres termes, la remplaçante de l’Alto n’a rien à envier à des concurrentes directes comme la Kia Picanto et la Hyundai i10. Mécaniquement, ce véhicule est doté d’un moteur en aluminium de 1 litre, délivrant 67 chevaux et répondant aux normes d’émissions Euro-5, afin de s’exporter sur le marché mondial. Pour percer en Europe, l’Alto 2009 a dû recevoir un équipement assez complet. Elle sera ainsi proposée en trois niveaux de finition (Lxi, Vxi et Zxi) dont le dernier qui offrira notamment ABS, EBD et radio CD MP3. Quant à son marché domestique où il est leader depuis plusieurs années, Maruti Suzuki mise avant tout sur un prix très compétitif pour la A-Star, accessible entre 6.900 et 8.250 dollars.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *