Suzuki Hayabusa S.E. 2014: Le faucon est de retour !

Suzuki Hayabusa S.E. 2014: Le faucon est de retour !

Depuis la première mouture du modèle, sortie en 1999, que de chemin a été parcouru pour ce monstre de vitesse. Aujourd’hui, la japonaise, taillée pour fendre l’air, nous revient avec un millésime 2014 en édition spéciale.

Un millésime 2014 repensé

Cette version subit plusieurs améliorations d’ingénierie toujours dans la droite lignée des «Ultimate Sports Bike». Le modèle 2014 offre un cadre à deux longerons en aluminium plus léger, mais aussi plus rigide. Le Hayabusa est équipé d’un système de freinage antiblocage Brembo Monobloc. Différent des étriers conventionnels, le montage radial des freins avant permet d’optimiser les retours d’informations au pilote. Le diamètre du piston a été porté de 32-30mm à 32-32mm. Le piston agrandi aide à une plus grande force sur le disque du frein, qui se traduit par une morsure plus accrue. Une donne providentielle quand on sait que notre faucon pèlerin évolue à des vitesses de pointe qui dépassent les 300 km/h. Et puis, Hayabusa est une routière qui se revendique comme telle ! Toutes ces caractéristiques conviendront aussi bien au pilote solo de croisière, qu’aux couples en tournée de campagne.

1.340 cm3 et 6 vitesses…

Le Hayabusa est équipé d’un moteur 1.340 cm3 à injection de quatre cylindres et 16 soupapes, refroidi par liquide. Les pistons légers en alliage d’aluminium ont une forme destinée à offrir des taux de compression plus élevés. La routière nippone est fournie avec une transmission à 6 vitesses. Le sélecteur de mode de pilotage Suzuki (S-DMS) permet au pilote de choisir entre 3 réglages du moteur selon les conditions de pilotage et les préférences du pilote.

Le réservoir d’essence est généreux en capacité, avec 20 litres pour une consommation de plus de six litres aux 100 kilomètres. Rien de bien étonnant quand on pense au coup de fouet qu’offre l’accélération. Tous pleins faits, la bête pèse moins de 275 kg. Imposante, elle l’est, tout autant que véloce ! Et malgré son gabarit, elle devrait se prendre assez facilement en main… mais à réserver au pilote d’expérience malgré tout.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *