Suzuki Swift : Switchez pour elle

Suzuki Swift : Switchez pour elle

Evènement mondain la semaine dernière dans le gigantesque showroom du siège de Suzuki Maroc à Casablanca. Une soirée faste avec canapés et cotillons pour tout un gotha venu découvrir trois grandes nouveautés de la marque nippone. Et lorsque l’allocution de bienvenue du directeur général-adjoint de Suzuki Maroc est terminée, le vrai spectacle peu alors commencer. Sont alors révélés, respectivement la compacte Liana, puis le 4×4 Grand Vitara et enfin la citadine Swift. Cette dernière, ayant bien retenu l’attention du public, entend (et pourrait) devenir le fer de lance de Suzuki Maroc. Et pour cause, elle a suffisamment d’arguments pour faire de l’ombre à ses concurrentes.
A commencer par son look, qui ne manque vraiment pas d’originalité. Incarnant la nouvelle approche stylistique de Suzuki, la Swift adopte des lignes tendues et des atours tranchants. Sa forte personnalité, la Swift la dégage d’abord par une face avant des plus expressives. On y perçoit un logo «S» assez proéminent, des phares effilés et tout en hauteur, ainsi qu’un capot plongeant qui dicte un porte-à-faux court. Plus sobre, mais assez réussie, la partie arrière reçoit un hayon vertical et des feux repoussés sur les côtés.
Le profil est tout aussi appréciable, à travers un pavillon légèrement incliné vers l’arrière, un vitrage latéral plutôt carré et une nervure, située sous la ceinture de caisse et courant sur toute la longueur de l’auto. C’est d’ailleurs sous cet angle que la Swift évoque vaguement le style carré de la Mini. Mais par rapport à celle-ci, la nouvelle citadine de Suzuki s’adjuge des dimensions bien plus généreuses, surtout à son bord. Normal, elle est disponible en carrosseries 3 ou 5 portes (version retenue par l’importateur marocain).
Avec une longueur totale de 3,70 m, sur une largeur de 1,69 m et une hauteur de 1,50 m, cette petite nippone est dans la fourchette des mensurations de ses concurrentes. Mais par rapport à la moyenne, elle profite d’un empattement de 2,39 m, offrant ainsi un habitacle spacieux surtout à l’arrière où trois adultes peuvent aisément prendre place.
En revanche, le coffre se contente de 213 litres mais, heureusement, la banquette rabattable est là pour l’augmenter au-delà des 500 litres. Quoiqu’il en soit, la Swift n’est pas destinée aux grands départs en vacances, si ce n’est pour un jeune couple sans enfant. L’habitacle est bien présenté et les plastiques qui habillent les différents éléments de la planche de bord sont plutôt de bonne facture.
Côté équipement, Suzuki Maroc propose quatre niveaux de finition: GL et GLX pour la version 1.3 l et GL Standard et GLX Lux pour la Swift 1.5 l. Cela nous conduit à constater que la Swift n’est disponible qu’en motorisations essence et qu’elle se décline sur plusieurs niveaux de prix. En gros, il y en a pour toutes les bourses. Mais cela ne veut pas dire pour autant que la dotation de base est dépouillée. C’est même tout le contraire, avec d’emblée : la climatisation, les lève-vitres électriques (avant et arrière), l’autoradio CD relié à quatre haut-parleurs, l’ABS avec répartiteur de freinage (EBD), le double airbag… Tout cela est disponible dès le premier niveau (GL).
La version GLX n’ajoute que des phares antibrouillard, tandis que la GLX Lux se distingue par des jantes en aluminium de 15 pouces, ainsi qu’un chargeur frontal de six CD. Sauf que cette livrée se réserve uniquement à la Swift animée du moteur 1.5 l. A ce titre, il faut signaler les bonnes valeurs des deux blocs essence qui animent cette Suzuki. A commencer par le 1.3 litre à injection multipoint, dont les 90 chevaux font l’un des meilleurs rapports (cylindrée/puissance) du moment.
Cela d’autant plus que le constructeur annonce des performances correctes, avec notamment une vitesse maxi de 175 km/h et une consommation mixte établie à 6,1 l/100 km. Le moteur 1.5 l VVT, lui, offre 10 chevaux de plus en puissance (100 ch). Il peut donc prétendre à plus de tonicité sur les longs parcours et, partant, offrir plus de polyvalence d’utilisation à la Swift. On l’aura compris : Suzuki Maroc place haut la barre pour ce modèle, tout comme pour ses ambitions dans le segment des citadines. C’est ce qui justifie pleinement que la Swift revendique 145.900 Dh TTC pour son ticket d’entrée (1.3 GL) et jusqu’à 159.000 DH TTC pour la version la plus chic du lot (1.5 GLX Lux).
Certes, on aurait aimé avoir des prix un peu plus bas… mais ce serait trop réducteur que de ramener le principal attrait de cette auto à ses seules considérations tarifaires. Quoiqu’il en soit, la Swift a bien les moyens de tenir ses promesses. Et dans quelques semaines, lorsqu’elle aura déjà conquit des acheteurs marocains, il ne sera alors pas exagéré de se poser, devant l’une de ses affiches publicitaires, la question suivante «entre Jawad Zairi et la Suzuki Swift, qui est la star ?».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *