Suzuki SX4 : Bien coffrée

Suzuki SX4 : Bien coffrée

En cette fin de mars, l’importateur marocain de Suzuki intègre dans sa gamme le modèle SX4. Il s’agit d’une berline tricorps dérivée du petit SUV éponyme et qui, lui, n’est toujours pas proposé au catalogue marocain. Pourquoi ? Pour diverses raisons et notamment le fait qu’un tel modèle pourrait «cannibaliser» la Swift par le haut et le Grand Vitara 3 portes par le bas.
En revanche, la berline SX4, elle, a toutes les raisons de venir enrichir l’offre marocaine de Suzuki. D’abord, parce qu’il y a bien une forte demande pour ce type de carrosserie sur notre marché. Ensuite et surtout du fait qu’elle vient combler le fossé qui existe entre les deux modèles précités. Un vide que n’avait pas réussi à combler la Liana qui, avouons-le, n’a fait qu’une apparition timide sur le marché. Mais il ne faut pas s’y tromper : la SX4 n’est aucunement la remplaçante de la Liana. Et pour cause. Cette nouvelle berline est, comme on l’a dit, dérivée du petit crossover SX4, modèle développé en partenariat avec Fiat. Cela veut dire qu’elle repose également sur une plate-forme totalement inédite, dont la rigidité a été étudiée pour supporter d’importantes torsions. Esthétiquement, la SX4 berline reprend le même regard que la version SUV, mais en est logiquement moins surélevée et surtout plus longue, puisqu’elle atteint tout de même 4,60 mètres. La partie arrière affiche des feux stylés et une malle peu encombrante visuellement. Cette dernière brille par sa capacité de chargement (515 dm3 !) et s’ajoute à un habitacle bien plus vaste que celui d’une compacte traditionnelle. Techniquement, on précisera que la version tricorps de la SX4 n’est déclinée par le constructeur qu’en transmission à deux roues motrices.
En fait, cette berline est strictement taillée pour l’asphalte et plutôt destinée à une clientèle familiale. Cela même si elle n’est importée qu’en motorisation essence, en l’occurrence le 1.6 litre de 100 chevaux. Toujours concernant la version importée, Suzuki Maroc a penché pour le choix de la finition unique. Une bonne chose, dès lors qu’il s’agit d’une dotation complète, la GLX qui offre notamment, l’ABS (avec répartiteur de freinage EBD), le double airbag, la climatisation, l’autoradio à lecteur CD frontal (avec commandes au volant) ou encore des jantes en aluminium de 15 pouces. Tout cela pour 179.900 DH TTC. Difficile alors de dire que cette Suzuki manque de compétitivité ou qu’elle tarderait à séduire.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *