Systèmes de direction : L’équipementier japonais JTEKT pose la première pierre de son usine à Tanger

Systèmes de direction : L’équipementier japonais JTEKT pose la première  pierre de son usine à Tanger

Le Groupe japonais JTEKT Corporation a procédé, lundi à Tanger Automotive City, au lancement des travaux de construction de son premier site de production de systèmes de direction sur le continent africain.

La production au sein de cette nouvelle usine devrait débuter en 2020 sur la base d’une capacité annuelle de 300.000 systèmes de direction assistée électrique destinés aux usines locales des constructeurs automobiles internationaux.

Étalée sur une superficie de 11.300 m2, l’usine accueillera également des lignes de production de Fuji Autotech Morocco, une filiale de JTEKT qui produit des colonnes de direction. Cette coopération renforcera la capacité de JTEKT à proposer de nouveaux systèmes de direction et à consolider sa position de leader sur le marché mondial. S’exprimant à cette occasion, le ministre de l’industrie, de l’investissement, du commerce et de l’économie numérique, Moulay Hafid Elalamy, a indiqué que cette usine a fait l’objet d’une des conventions signées devant SM le Roi Mohammed VI en décembre 2017, se réjouissant que la mise en œuvre des 26 conventions programmées, dont cinq conclues avec des sociétés japonaises, se fait «l’une après l’autre». M. Elalamy a relevé qu’il s’agit d’un groupe japonais important opérant dans le secteur automobile et qui compte 63 usines à travers le monde, notant que le groupe travaille pour plusieurs donneurs d’ordre et constructeurs automobiles, dont Renault et PSA. Le ministre a de même rappelé que le groupe a mobilisé un investissement de l’ordre de 20 millions d’euros pour la construction de cette usine, spécialisée dans la production de systèmes de direction et qui emploiera environ 100 personnes dans le secteur de la haute technologie, lesquels seront formées dans bon nombre de pays, y compris au Japon, afin d’intégrer l’esprit de l’entreprise.

Le nouveau site ouvrira ses portes en début 2020 avec la fabrication de 300.000 pièces par an qui seront consommées en grande partie au Maroc, a-t-il fait savoir, soulignant que cette usine vient s’intégrer dans l’écosystème de PSA, qui s’enrichit de jour en jour, l’objectif étant d’améliorer sensiblement le taux d’intégration local.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *