Tec’Auto 2005 : L’Amica tient Salon

Tec’Auto 2005 : L’Amica tient Salon

Sous l’égide du ministère de l’Industrie, du Commerce et de la Mise à niveau de l’économie, et avec le soutien du Programme d’appui aux associations professionnelles (PAAP : programme financé par l’Union Européenne), l’Amica (Association marocaine pour l’industrie et le commerce de l’automobile) organise la troisième édition du Tec’Auto. Ce Salon, qui ouvre ses portes aujourd’hui et jusqu’au 12 de ce mois à la Foire de Casablanca, se veut «une plate-forme marketing de choix pour tous les acteurs de l’industrie automobile marocaine ; mais aussi une occasion unique pour échanger des informations et développer de nouveaux partenariats avec des donneurs d’ordres et équipementiers européens». C’est ce qu’a déclaré le président de l’Amica, Ali Moamah, lors d’une conférence de presse tenue vendredi dernier à Casablanca.
Et cette année, le Tec’Auto intervient dans une conjoncture favorable à l’industrie automobile, désormais considérée comme l’un des secteurs stratégiques pour l’économie nationale. C’est ce qu’ont démontré quelques études menées récemment, et à partir desquelles, l’Amica compte mettre en place avec les professionnels du secteur toute une vision stratégique de développement à l’horizon 2015.
Objectif : accompagner, sur le plan technologique et scientifique, le développement de ce secteur et permettre aux industriels marocains de mettre au point de nouveaux produits, ou d’améliorer la qualité de ceux (les produits) qu’ils fabriquent déjà. Parmi les entreprises spécialisées dans l’ingénierie et le développement industriel automobile, Matra, Valeo Ingeneering, Plate-Forme Concept et As System seront présents dans un pavillon dédié à ce thème, aux côtés des principales universités et écoles d’ingénieurs de Casablanca, Rabat, Meknès et Tanger. C’est donc à cette même idée axée sur la promotion, la recherche et le développement de l’ingénierie automobile locale, qu’aspire le Tec’Auto 2005. D’où, la tenue durant ce Salon (9 et 10 juin), des «Rencontres automobiles maroco-européennes», qui visent à mettre en relation directe les équipementiers européens avec les industriels et sous-traitants nationaux, avec à la clé la possibilité de conclure des partenariats.
Enfin, le Tec’Auto 2005 aura un énième trait distinctif, puisque la Dacia Logan y sera présentée en avant-première, mais de façon technique. En d’autres termes, les visiteurs du Tec’Auto pourront découvrir ce véhicule -actuellement en cours d’assemblage à la Somaca-, mais sous son aspect industriel seulement. La présence de Renault Maroc dans ce Salon est tout sauf fortuite. En effet, il importe de rappeler que l’implantation du quatrième groupe automobile mondial au Maroc, à travers la Somaca, n’est pas négligeable. Renault Maroc en a non seulement le contrôle, mais il y fabriquera 30.000 Logan par an, devenant ainsi le second site de production de ce véhicule après la Roumanie. Qui a dit que l’industrie automobile marocaine n’était ni attrayante, ni compétitive ?

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *