Tendance : L’automobile haut de gamme s’habille en col blanc

Tendance : L’automobile haut de gamme s’habille en col blanc

Allez demander à un vendeur de voitures d’occasion «quelles sont les couleurs qui font chuter la cote de revente d’une voiture ?». Si cet un professionnel, il vous répondra qu’il en existe plusieurs, mais que deux d’entre elles sont plus particulièrement boudées par la clientèle : le rouge et le blanc. Ce constat, s’il se vérifie pleinement au Maroc comme en Europe, est pourtant en train d’évoluer. Du moins, pour ce qui est du blanc. Pour s’en convaincre, il suffit d’être un peu plus observateur que d’habitude lorsqu’on évolue sur les carrefours casablancais. En effet, le paysage automobile marocain apparaît de plus en plus blanc, signe que les temps changent et avec eux les goûts de la clientèle. Et à cette nouvelle vague du blanc, les raisons sont diverses.
Il y a d’abord et toujours le souci de l’économie. On achète du blanc, d’abord pour économiser quelques milliers de dirhams, soit le prix moyen de l’option : «peinture métallisée». Ensuite, on préfère la couleur blanche pour sa pureté et son classicisme, comme pour afficher sa propre originalité de caractère et un certain anticonformisme à ne pas céder au gris (sobre et passe-partout) et au noir (à la fois triste et chic). Mais surtout, une certaine clientèle, avertie des tendances et plutôt fortunée, adopte l’automobile de couleur blanche pour l’avoir vue plébiscitée sur les marchés du Golfe. Ceux qui sont déjà partis à Dubaï par exemple, on ont «vu de toutes les couleurs» en ce qui concerne le blanc. C’est ce qui explique que ce sont principalement des véhicules haut de gamme qui roulent en blanc ces temps-ci au Maroc et en particulier les 4×4. On a ainsi vu, à Casablanca, le Nissan Pathfinder, le Land Rover Range Sport, l’Audi Q7 et même le Porsche Cayenne, tous de blanc vêtus ! Même au niveau des constructeurs, la demande sur le blanc connaît un succès sans précédent. Chez Audi par exemple, il représente désormais une part de 10% des ventes en 2007 ! Le must ? Le blanc ivoire nacré. Une couleur au blanc cassé et à effet métallisé. Sa composition nano-métallique fait que ses particules scintillent au soleil. Une couleur si élégante qu’elle habille principalement des modèles de grand luxe (Bentley, Rolls-Royce, Maybach, Lexus, Mercedes…). Cependant, cette teinte est bien disponible dans le catalogue de quelques petites voitures accessibles telles que la Mini de BMW et l’Ypsilon de Lancia. Certes et là-encore, on est toujours dans le registre de l’automobile haut de gamme.
Enfin, si dans l’esprit de beaucoup de Marocains le blanc est une couleur dite «salissante», ce n’est qu’une – fausse – idée reçue. En revanche et c’est scientifiquement prouvé : le blanc est une couleur qui repousse les rayons du soleil et concentre ainsi peu de chaleur dans l’habitacle d’une voiture. 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *