Test drive du premier SUV Alfa Romeo, le Stelvio: Veni, vidi, vici

Test drive du premier SUV Alfa Romeo, le Stelvio: Veni, vidi, vici

L’univers de Stelvio est proche de celui de la Giulia à quelques détails près. Un univers moderne, bien dessiné, agréable à vivre.

Alfa Romeo est une marque de passionné, alors autant vous dire que quand le constructeur commercialise une voiture, elle est toujours attendue au tournant. Et cela est d’autant plus vrai lorsqu’il s’agit d’un SUV. En cette matière, la marque au Biscione qui en est à son premier, n’a pas voulu prendre de risque puisque le constructeur a capitalisé sur une voiture à succès qu’est la Giulia. 

Pour les amoureux des définitions, sachez que le nouveau SUV Alfa Romeo qui porte le nom de Stelvio tire son origine du plus haut col des Alpes italiennes et de la route en lacet qui le gravit. L’une des plus vertigineuses au monde avec ses 75 virages en épingle réputés auprès de tous les amateurs de sensations fortes. Le Stelvio annonce donc la couleur  Pour sa première aventure dans ce segment, Alfa Romeo n’y est pas allée de main morte. Le nouveau-né entend combiner l’élégance et l’esprit sportif que l’on attend des véhicules de la marque italienne, avec les qualités d’accueil et de polyvalence qui font les forces d’un SUV.

Beau de l’intérieur comme de l’extérieur

Benvenuti a tutti à bord de Alfa Romeo Stelvio qui est enfin prêt à débouler sur nos routes. Le constructeur italien est parti d’une feuille blanche pour concevoir son nouveau joyau. Il partage sa plate-forme avec Giulia qui, soit dit en passant, a été élue «plus belle voiture de l’année 2016». Un argument solide pour que les Italiens le prennent en considération. Et le Stelvio serait donc en train d’emboîter le pas. Adapté aux proportions d’un SUV, son faciès s’équilibre parfaitement. Quel que soit l’angle de vue, le coup de crayon est tout aussi réussi.

Ce Stelvio est à la fois élégant, dynamique, tout en se montrant moins consensuel que ses concurrents allemands.

En matière de désign, il faut l’avouer c’est une réussite. Le véhicule conserve de belles proportions.

L’univers de Stelvio est proche de celui de la Giulia à quelques détails près. Un univers moderne, bien dessiné, agréable à vivre. Lors du test drive que nous avons effectué la semaine dernière à Bouskoura, on a pu constater de visu la beauté du SUV. A l’intérieur, les commandes sont orientées vers le conducteur. Autrement dit, ce dernier bénéficie d’une position surélevée de conduite qui est presque sportive pour un SUV. 

Le volant est à jante fine, les pédales et la boîte-à-vitesses sont rapprochées.

Aussi, le Stelvio exploite une planche de bord très similaire à celle de la Giulia. Le dessin est épuré. On apprécie l’intégration de l’écran du système multimédia dans les courbes de la planche de bord.  La grande surprise fut l’habitabilité. Avant de s’y glisser, nous avions imaginé moins d’espace aux places arrière, qui n’ont finalement rien à envier à celles des concurrents.  Les familles auront le loisir de se tourner vers ce véhicule qui offre un espace aux jambes très correct mais surtout un volume de coffre exceptionnel qui démarre à 525 litres et peut aller jusqu’à 1.600 litres.

Puissance et motorisations

Après avoir passé en revue les atouts esthétiques, soulevons le capot. Comme précité, le Stelvio exploite la plateforme de la berline Giulia. Mais pas seulement. Le constructeur italien reprend également la même transmission intégrale ainsi que les mêmes motorisations avec un quatre cylindres Turbo de 280 ch et un bloc diesel de 210 ch.

Concrètement, pour passer toute la puissance au sol, le Stelvio fait confiance à une transmission Q4 dotée d’un arbre de transmission en carbone. En conditions normales, le Stelvio se comporte comme une propulsion avec l’ensemble du couple renvoyé sur les roues arrière. En cas d’approche de la limite d’adhérence, le système transfère en temps réel jusqu’à 50% du couple au train avant. Pour en arriver là, il n’y a pas de secret. Alfa Romeo a dû opter pour un amortissement assez rigide. Cependant, le constructeur a fait un choix, celui du dynamisme. Le nouveau SUV Alfa Romeo Stelvio peut revendiquer l’appellation premium. Il a relevé le challenge de ne pas dénaturer le caractère de la Giulia. Pari réussi pour le Stelvio qui fait figure de top model face à ses principaux concurrents de la catégorie.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *