Théorie du genre et du mauvais genre…

Théorie du genre et du mauvais genre…

Pourtant, le 8 mars dernier, lors de la Journée de la femme qui coïncidait pile-poil avec le Salon de l’automobile de Genève, on pouvait s’apercevoir à quel point cette donne commençait à être dépassée et obsolète. Et pour cause, la femme a été reine au salon helvète de l’automobile. Partout sur les stands du salon et toutes marques confondues, on ne mettait plus en avant que les ravissantes hôtesses (sans jamais mettre les hommes !).

Le temps d’une journée, le mot « Femme » fut sur toutes les lèvres. Avec beaucoup de bonheur, les marques communiquaient enfin autour d’un concept qu’elles avaient presque occulté depuis des années. En cette journée spécialement dédiée, les constructeurs ont cherché à se rapprocher d’un genre avec lequel ils n’interagissaient que rarement le reste de l’année.

Et puis honnêtement par les temps qui courent, l’esprit macho ne respire plus comme avant au sein de l’automobile.

En effet, fini les V8 virils et gourmands dosés à la testostérone, voici venue l’ère du trois cylindres hybride ! Avec les nouveaux moteurs conçus pour davantage de sobriété et les effets du downsizing, l’heure n’est plus à la frime masculine ! Mesdames et Mesdemoiselles, bienvenue à vous !

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *