Toyota : la nouvelle Corolla sera «made in China»

Toyota : la nouvelle Corolla sera «made in China»

Désormais numéro 1 mondial, le groupe Toyota Motor Corp met déjà les jalons de sa future croissance. Et il s’active à le faire. Comment ? En poursuivant l’extension de sa capacité industrielle à l’échelon international. Dernier opus dans ce sillage, le démarrage de l’activité de sa nouvelle usine implantée au niveau du port de Tianjin près de Pékin.
En fait, ce site est une coentreprise partagée avec le constructeur automobile chinois FAW, ayant été créée en 2002, puis élargie en 2005. Ce mois-ci, c’est une troisième unité qui est fin prête pour entrer en fonction. Ses travaux ont nécessité un investissement de 3,6 milliards de yuans (471 millions de dollars) et sa mise en service va entraîner la création de 1.700 emplois. Quant à sa superficie de 50.000 m2, elle porte la taille totale de tout le site à plus de 1.550.000 m2.  Gigantesque ! Mais au-delà de tous ces chiffres, on retiendra plutôt sa capacité de production et surtout ce qui y sera produit.
Jusqu’ici, les deux premières unités de ladite usine assemblaient notamment les limousines Crown et Reiz, ainsi que la petite Vios (une tricorps un cran inférieure à la Corolla et qui permet à Toyota de concurrencer –avec succès– la Honda City dans certains marchés du Sud-Est asiatique). Au total, 220.000 unités y étaient fabriquées chaque année. Maintenant, à quoi servira cette «troisième usine dans l’usine» de Toyota ? A construire la nouvelle génération de la Corolla Sedan, soit celle à carrosserie tricorps.
Car chez Toyota, on veut non seulement capitaliser sur le succès historique de ce modèle –l’un des best-sellers de Toy’ avec plus de 30 millions d’exemplaires vendus à ce jour–, mais également profiter du potentiel de croissance du marché automobile chinois (et il est énorme). Les chaînes de montage de l’usine de Tianjin produiront donc quelque 200.000 exemplaires de la nouvelle Corolla et au total plus de 420.000 véhicules, incluant les trois autres modèles précités. A n’en pas douter, un partie de ce volume devrait être exportée pour «arroser» quelques marchés avoisinant.
Enfin, commercialisée en début d’année sur certains marchés européens, la Corolla Sedan devrait être disponible dans le réseau de Toyota du Maroc à l’horizon 2008. Un attentisme que devrait faire passer –telle une pillule– l’Auris qui, elle, a remplacé la Corolla Five.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *