Toyota Maroc dévoile son nouveau crossover: Le C-HR, une silhouette sensuelle et performante

Toyota Maroc dévoile son nouveau crossover: Le C-HR, une silhouette sensuelle  et performante

Avec le C-HR, Toyota s’adresse à un profil de client clairement distinct, aux motivations surtout dictées par des considérations émotionnelles et qui tient à se démarquer, qui veut avoir la primeur de nouvelles expériences et de nouveaux produits.

une silhouette coupée à la fois véloce et sensuelle, c’est ainsi que le designer japonais Hiroyuki Koba a pensé le nouveau crossover de Toyota. Baptisé Toyota C-HR, le nouveau véhicule se distingue par son style, sa qualité et sa flexibilité. C’est d’ailleurs ce que l’on peut constater à première vue. La voiture inspirée du diamant a été dévoilée au public marocain jeudi 30 mars, marquant ainsi son entrée sur le marché de l’automobile marocain. Disponible au Maroc en pré-commande, le Toyota C-HR vient insuffler un vent de fraîcheur et répond à la demande d’une clientèle en quête de bonnes performances et de faible consommation. «Avec le C-HR, Toyota s’adresse à un profil de client clairement distinct, aux motivations surtout dictées par des considérations émotionnelles et qui tient à se démarquer, qui veut avoir la primeur de nouvelles expériences et de nouveaux produits. Style et qualité sont des facteurs d’achat essentiels pour ces clients, et l’automobile un prolongement de leur personnalité», apprend-on des représentants de Toyota Maroc.

Comme un diamant !

La silhouette du nouveau crossover de Toyota s’inspire du diamant. Les arches de roue musclées soulignent, pour leur part, la robustesse et la rigidité du véhicule. «Elle marie ainsi la puissance d’un dessin de carrosserie abaissé et d’une garde au sol rehaussée à la ligne d’habitacle épurée d’un coupé. Quel que soit l’angle de vue, la combinaison des facettes taillées, des surfaces tendues et des détails élégants crée un savant dosage de précision et de sensualité», précisent les représentants de la marque. Dans son descriptif de l’engin, Toyota indique que «la face avant incarne une nouvelle déclinaison des codes stylistiques identitaires de la marque Under Priority et Keen Look. De part et d’autre du badge Toyota, l’étroite calandre supérieure déploie ses ailes stylisées et agressives jusqu’aux projecteurs en épousant les angles de la carrosserie». L’intérieur du Toyota C-HR se démarque par son atmosphère intérieure chaleureuse. Concernant le poste de conduite, toutes les commandes sont légèrement tournées vers le conducteur, tout en permettant au passager avant de gérer certaines fonctions.

Hybride de 4ème génération

Ecolo, les émissions de CO2 du Toyota C-HR descendent jusqu’à 86 g/km. La consommation d’essence moyenne est de 3,9 l/100 km seulement en cycle mixte. Le rendement thermique atteint, pour sa part, 40 %, soit un record pour un groupe essence. Les représentants de Toyota indiquent par ailleurs que «d’autres composants du système hybride ont été repositionnés, allégés et leur encombrement réduit afin de gagner de la place et d’abaisser le centre de gravité». La nouvelle batterie hybride offre, par ailleurs, une densité d’énergie supérieure et une puissance totale équivalente, et ce malgré un gain de compacité de 10 % par rapport à la génération précédente. Notons que la batterie nickel-hydrure métallique (NiMH) tient en totalité sous les sièges arrière. Cet emplacement évite d’empiéter sur le volume du coffre. A cet effet, la voiture refroidit mieux et sa plage de récupération d’énergie s’élargit par rapport à la génération précédente.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *