Toyota TF108 : Obligatoirement née pour la gagne

Toyota TF108 : Obligatoirement née pour la gagne

Remporter la couronne en 2008 ! Panasonic Toyota Racing, soit l’écurie de Formule1 du premier constructeur automobile mondial, y croit dur comme fer. C’est en gros, ce que l’on retiendra de la présentation de la TF108, la nouvelle monoplace de l’écurie japonaise. Sa révélation a eu lieu la semaine dernière à Cologne, là où le team Toyota a établi son centre de développement technique.
En présence des pilotes Jarno Trulli et Timo Glock (remplaçant de Ralf Schumacher), le patron de l’écurie n’a pas mâché ses mots tant pour mettre la pression aux concernés, que pour afficher les hautes ambitions de Toyota. «Nous sommes en F1 pour gagner et nous voulons y parvenir rapidement. Notre objectif pour 2008 est de progresser considérablement en termes de résultats, car la saison dernière ne nous a pas satisfaits», a ainsi expliqué Tadashi Yamashina, la président de l’écurie Toyota. A son tour, Kazuo Okamoto, le vice-président du team n’a pas manqué d’optimisme : «2008 devra être l’année de la première victoire de Toyota en Formule 1». Plus réaliste, Pascal Vasselon responsable du département technique de Panasonic Toyota Racing a, lui, déclaré : «l’objectif pour 2008 devrait être de se battre systématiquement pour le podium. Cette année nous devrions partir avec l’ambition de réaliser les mêmes performances que celles effectuées par BMW en 2007, qui a fini meilleure équipe des autres».
Quant à la monoplace dévoilée, elle se veut non pas une évolution de la précédente (la TF107), mais bien une toute nouvelle mouture. D’abord sur le plan aérodynamique, avec l’adoption d’un package inédit avec des éléments plus affinés. Autre changement structurel fondamental de la TF108 : son empattement. Il devient plus long, ce qui devrait offrir à la monoplace une meilleure stabilité sur la piste. La base mécanique reçoit elle aussi sa part d’évolutions et de raffinement et comme toutes les monoplaces du plateau, la TF108 sera dotée du système standard de contrôle électronique (SECU). Un dispositif qui supprime plusieurs systèmes d’aide à la conduite, comme le contrôle de traction et le démarrage électronique assisté. De quoi permettre à ce bolide de relever ses nouveaux défis, après une saison 2007 «catastrophique». Car, pour rappel, l’écurie Toyota n’avait pas eu de podiums depuis le Grand Prix d’Australie 2006 (!), tandis qu’en 2007, elle n’avait cumulé que 13 points au classement final. Une maigre récolte pour le premier constructeur automobile mondial dont les vannes sont (depuis longtemps) ouvertes pour son écurie. Mais plus pour longtemps semble-t-il. Les dirigeants de Toyota ont accordé un délai de deux ans à leur écurie F1 pour briller. Sans quoi, Toyota arrêtera d’investir dans la discipline reine du sport automobile. La TF108 et ses pilotes n’ont donc pas droit à l’erreur.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *