Trois questions à Guillaume Belan, DG de Madiva

Trois questions à Guillaume Belan, DG de Madiva

ALM : comptez-vous proposer une citadine chinoise à moins de 100.000 dirhams ?
Guillaume Belan : Aujourd’hui les constructeurs automobiles chinois ont surtout une grande expérience en matière de véhicules utilitaires. Voilà quelques dizaines d’années que l’industrie chinoise fabrique des utilitaires sous licences d’autres constructeurs, le plus souvent japonais. Et ce n’est que vers la fin des années 90 que la Chine a décidé de s’émanciper dans son industrie automobile, en développant et produisant ses propres modèles, y compris les véhicules de tourisme. Mais il n’en demeure pas moins que sur le créneau de la petite voiture particulière, l’industrie chinoise en est encore à ses balbutiements. Par contre, cette industrie évolue très vite et certains constructeurs comme Geely et Chery exportent déjà de petites voitures. Pour notre part, nous ne disposons pas encore de petite berline dans notre gamme, mais nous n’excluons pas non plus l’hypothèse inverse.

Quels sont vos objectifs de ventes pour le 4×4 Landwind ?
Pour nous, le Landwind est plus un produit d’image. En vendre de gros volumes n’est pas notre premier objectif. Tout ce que je peux vous dire, c’est que sur une «année pleine», nous vendrons un certain nombre de dizaines de Landwind. D’ailleurs, nos premiers chiffres de vente montrent que c’est le petit camion de 3,5 tonnes ainsi que les pick-up qui restent les plus demandés. Certes, le Landwind se vend bien, mais il n’est pas le fer de lance de Madiva. Et puis, il reste un peu difficile de dire combien nous pouvons en vendre par an. Je pense aussi que, dans un mois et demi, le Salon nous permettra définitivement de voir quel est le potentiel de ce produit.

Justement, allez-vous être présent au Salon Auto-Expo ? Si oui avec quels produits ?
Tout à fait, nous serons présents à ce Salon en tant qu’exposant, puisque nous sommes désormais membre de l’Aivam (NDLR : l’Association des importateurs de véhicules automobiles au Maroc).
Au Salon, nous exposerons notre gamme de véhicules utilitaires, ainsi que trois modèles de la gamme VP (véhicules particuliers). Il s’agit du Landwind, d’un autre 4×4, Beiqi de la marque BAW, puis d’une nouveauté qui devrait surprendre le grand public et montrer de quoi les Chinois sont capables de produire. Mais on ne vous en dira pas plus.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *