Trois questions à Sophie Elbaz Anastaze

Trois questions à Sophie Elbaz Anastaze

ALM : Combien de Skoda ambitionnez-vous de vendre en 2007 et quelles sont vos prévisions sur une année pleine comme 2008 ?
Sophie Elbaz Anastaze : Pour 2007, nos prévisions de ventes tournent aux alentours de 400 véhicules, dont 250 Octavia et une centaine de Roomster, ainsi qu’une cinquantaine d’unités de la nouvelle Fabia que l’on pense introduire entre septembre et octobre prochains. D’ores et déjà, nous pensons que la marque a pris un bon départ en 2007, puisque nous avons déjà livré plus d’une cinquantaine de véhicules durant le premier trimestre. Quant à 2008, on pense atteindre un volume de 600 véhicules vendus. Pour cela, nous misons beaucoup sur le Roomster, ainsi que la Fabia, dont la première génération avait été bien accueillie à son lancement au Maroc en 2001.

Sur le plan stratégique et pour installer la marque Skoda, allez-vous opter pour une politique «prix» ultra-compétitive ou pour une agressivité sur le plan communication ?
Il est clair que pour relancer la marque Skoda au Maroc, nous allons faire beaucoup de communication. Certes les tarifs vont être assez accessibles et attractifs. Mais, quoi qu’il en soit, nous ne pourrons pas proposer des prix ultra-compétitifs par rapport à d’autres importateurs et ce, pour la simple raison que les véhicules de Skoda sont des produits de qualité. C’est une marque qui a droit à toutes les technologies de Volkswagen. Il n’y a donc pas raison pour qu’on brade ces véhicules pour les vendre. En revanche, il y a bien lieu de communiquer sur leurs atouts qualitatifs afin de les faire connaître au grand public. Cela, d’autant plus que d’autres nouveautés sont prévues, comme le Yeti, un 4×4 compact qui sera lancé d’ici 2010. Telle sera notre stratégie pour relancer Skoda au Maroc.

Comment allez-vous positionner le label Skoda sur le marché marocain afin de lui donner une image plus valorisante auprès de la clientèle ?
L’image que nous voulons donner de Skoda au Maroc peut se résumer à celle d’une gamme novatrice, accessible et à bon rapport qualité/prix. Par ailleurs, nous voulons en quelque sorte rassurer nos clients sur la viabilité de cette marque au Maroc et sur le fait qu’ils n’auront pas de problème en après-vente. D’ailleurs à ce propos, j’aimerais préciser qu’à l’exception de Casablanca où Skoda aura un showroom qui lui est propre, elle sera disponible dans le reste du pays à travers l’ensemble de notre réseau de concessionnaires qui distribue déjà Volkswagen et Audi. C’est là un atout, puisque la CAC est un importateur historique au Maroc et qui est plutôt connu pour le sérieux de ses services et la qualité de son service après-vente.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *