Uber suspend ses activités au Maroc dès cette semaine

Uber suspend ses activités  au Maroc dès cette semaine

Au Maroc, ce sont près de 19.000 utilisateurs réguliers qui se déplacent avec Uber et 300 chauffeurs qui utilisent l’application.

Uber a décidé de suspendre ses activités au Maroc, c’est en tout cas l’annonce faite le 19 février par l’entreprise dans un communiqué. Et pour cause, «depuis notre lancement au Maroc il y a bientôt 3 ans, nous n’avons pas eu de clarté sur l’intégration des applications comme Uber au modèle de transport existant», explique la société. L’entreprise a souligné qu’au Maroc, ce sont près de 19.000 utilisateurs réguliers qui se déplacent avec Uber et 300 chauffeurs qui utilisent notre application.

La société indique que «l’incertitude réglementaire actuelle» ne lui permet pas de fournir «une expérience sûre et fiable», qui répond aux exigences de ses clients, chauffeurs comme passagers. Dans ce sens, le management d’Uber affirme que tant qu’il n’y aura pas de vraie réforme et un environnement favorable aux nouvelles solutions de mobilité, la société est contrainte de suspendre ses opérations dès cette semaine.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *