Un an déjà pour le MNPR de Renault Maroc

Un an déjà pour le MNPR de Renault Maroc

Lorsqu’on est le premier opérateur automobile du Royaume, on se doit d’avoir le leadership y compris en matière de service après-vente, en offrant aux clients des prestations de qualité, mais dans des délais réduits. Pour cela, la main-d’œuvre ne suffit pas : il faut disposer (et monter) des pièces de rechange le plus tôt possible.
Une question cruciale à laquelle le groupe Renault Maroc (marques Renault, Dacia et Nissan) a trouvé la meilleure solution possible : le «Magasin national de pièces de rechange» (MNPR). Il s’agit de la plus grande structure du pays en matière de stockage de la pièce de rechange automobile.
Une entité qui a fait l’actualité la semaine dernière en fêtant son premier anniversaire, puisque sa mise en service remonte à juin 2006. Un événement qui a vu se déplacer –depuis Paris– quelques hauts responsables du losange et à leur tête Bernard Cambier, Directeur Monde de la division pièces et accessoires (au sein du groupe Renault). M. Cambier était accompagné de Christian Parfait, Directeur qualité de service pour la Région Euromed et de Gerald Olivier, Directeur logistique de la division pièces et accessoires, mais aussi et bien évidemment de Philipe Cornet et Bruno Picot respectivement P-DG et directeur du service après-vente de Renault Maroc.
Tous étaient présents le jeudi dernier (7 juin), jour dudit anniversaire auquel étaient conviés quelques représentants de la presse nationale. L’occasion pour M. Cambier de se féliciter de tout le travail accompli par la filiale marocaine de Renault dans sa quête vers l’excellence en matière de qualité des prestations aux clients. «Après un an d’activité, cet outil a démontré sa capacité à promouvoir la disponibilité des pièces de rechange et accessoires Renault, Dacia et Nissan. Il contribue de façon efficace et efficiente aux engagements de Renault en matière de qualité de service au client final», a-t-il ainsi déclaré.
Erigé loin du centre de Casablanca et plus précisément à Ain Sebaâ, le MNPR bénéficie d’un emplacement géographique idéal, qui permet d’optimiser les temps d’expéditions par un accès rapide aux grands axes routiers et autoroutiers. Le MNPR s’étend sur un terrain de deux hectares. Sur cette superficie, la partie proprement réservée aux zones de stockage occupe 4.500 m2. C’est donc un gigantesque hangar capable de stocker 19.000 références et gérer quotidiennement 23.000 pièces ! Pour donner une idée de son gigantisme et de ses capacités, ce magasin dispose d’une surface de stockage six fois supérieure aux anciennes installations du groupe, soit le dépôt situé dans le sous-sol du siège de Renault Maroc (place Bandoeng) et celui intégré à la SIAB pour les pièces de Nissan.
Répondant aux normes de Renault-Nissan, le MNPR emploie 18 personnes et offre des conditions de travail optimisées et des zones de stockage adaptées selon les types de pièces, leur niveau de fragilité et la fréquence de leur utilisation. Il dispose de deux types de quais, niveleur ou à déchargement latéral, afin de pouvoir recevoir tous les types de transporteurs. Les zones de dépotage et d’emballage sont également adaptées à l’intensité des flux entrants et sortants. Les pièces et accessoires sont acheminés dans le réseau Renault par deux transporteurs privés (dont DHL), tandis que la gestion desdites pièces est entièrement opérée par un outil informatique commun aux trois marques.
Quant à son coût d’investissement, ce magasin a nécessité une enveloppe de 31 millions de DH. Une importante somme certes, mais dont l’impact (ou le retour sur investissement comme on dit) devrait permettre à Renault Maroc une économie au niveau de l’approvisionnement, de la distribution et de l’exploitation. D’ailleurs, au sein de la marque, cet investissement est loin d’être perçu comme une fantaisie, mais au contraire comme étant un besoin impératif. Faut-il le rappeler, avec ses trois marques, Renault Maroc représente 32 % de parts du marché automobile marocain des véhicules neufs (statistiques de 2006). Enfin, un dernier chiffre assez éloquent, Renault Maroc est classée 17ème filiale dans le réseau mondial du groupe au losange. Pas mal !

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *