Un patron dynamique

Un patron dynamique

ALM : Comment se positionne aujourd’hui la marque Seat au Maroc ?
Tarik Sellami : Comme l’avait décidé Bavaria Motors, l’an dernier dans sa stratégie avec le constructeur, l’objectif pour 2004 était de repositionner Seat sur le marché marocain comme étant non plus un label bon marché qui vise à faire du volume, mais plutôt une marque à fort capital d’image. Car, comme vous le savez, au sein du groupe Volkswagen, Seat fait partie du pôle sportif, coiffé par Audi et intégrant également Lamborghini. Et, au sein de cette division, chacun de ces labels est, selon les orientations du groupe, censé répondre au besoin de certains marchés spécifiques. D’où la politique assignée à Seat au Maroc et qui n’est pas de figurer parmi les trois marques les plus vendues, mais plus à conquérir ses clients, lesquels sont attirés par des voitures fiables et de qualité, puisqu’elles partageant leur organes avec ceux des Audi. Mais ce qui fait la particularité des Seat, c’est incontestablement leur force du design, leur look à part, signé du grand designer Walter De Silva et qui est responsable du style pour les trois marques de cette division sportive.
Quel est le bilan commercial de Seat au Maroc pour le premier semestre 2004 ?
Ecoutez, le bilan est plutôt positif, très encouragent même, puisque, à fin juin 2004, nous avons pu vendre 250 véhicules, ce qui traduit une évolution de 160 % par rapport au premier semestre 2003 et correspond à 1,48 % de part de marché. Dans nos volumes de ventes, l’Ibiza représente à elle seule 48 %, la Cordoba en occupe 30 %, tandis que la Toledo constitue 20 %.
Pour arriver à ces résultats, nous avons préparé le terrain depuis plusieurs mois. Et quand je dis nous, je pense notamment à tout mon staff. Il ne faut pas oublier que c’est un travail d’équipe, à laquelle je tiens d’ailleurs à rendre hommage aujourd’hui. Car, il y a eu le salon Auto Expo, où il a fallu d’une part fournir un certain effort en terme de formation des commerciaux et d’autre part communiquer à la fois sur le contenu technologique 100 % allemand des Seat, ainsi que sur la nouvelle gamme que nous avons voulu plus attrayante et plus abordable pour le consommateur marocain. En fait, nous avons recalibré notre offre en l’enrichissant. Ainsi, sur l’Ibiza et la Cordoba, nous avons commencé à proposer les moteurs 1.2 l essence et les Diesel 1.9 SDi… et ceci, en plus des versions TDi (100 et 130 ch), associées à des niveaux de finition haut de gamme. Pour les prochains mois, nous pensons maintenir cette tendance à la hausse, tout en conservant une part de marché autour des 1,5 %. Notre objectif sur l’année 2004 est d’écouler 550 véhicules et nous comptons bien y parvenir, si ce n’est le dépasser. Du coup, nous serons plus optimistes pour attaquer 2005, d’autant plus que Seat a plusieurs nouveautés dans les coulisses, dont l’Altea que les marocains ont déjà pu découvrir, en avant-première, à l’Auto-Expo.
Pensez-vous que l’aspect stylistique d’une voiture soit, à lui seul, un argument suffisant à même de provoquer l’acte d’achat ?
Dans toute décision d’achat, l’émotion est pour beaucoup ! Et comme vous le savez bien, le slogan de Seat est «Auto Emociòn». Maintenant, pour savoir si cela suffit ou pas, je vous répondrais que pour le cas précis de Seat, le design attire et la fiabilité (allemande) vient pour faire concrétiser l’achat. C’est une façon de vous dire que nous offrons un produit plus ou moins complet et que Seat n’est pas forte que par son design ! Si l’on prend l’Ibiza par exemple, elle se positionne assez bien sur le marché marocain et n’a rien à envier à ses concurrentes. Elle est même l’une des meilleures de son segment en termes d’habitabilité et d’équipement, qu’il s’agisse de confort ou de sécurité. Même que ce dernier point prime chez le constructeur, puisque tous nos véhicules reçoivent, dès leur version de base, l’ABS et quatre airbags. Idem pour la Cordoba qui a pour avantage d’offrir un coffre à grand volume, ce qui en fait une sorte de petite familiale, pouvant séduire les pères de familles à budget plus limité.
Pourquoi le 1.4 l TDi n’est toujours pas importé dans la gamme de l’Ibiza et de la Cordoba ?
Si nous ne proposons pas le 1.4 litre TDi sous le capot des Ibiza et Cordoba, c’est peut être parce qu’il les rendrait un peu moins abordables, mais c’est surtout du fait qu’il n’y a pas d’audience réceptive à ce moteur. En d’autres termes, il y a une inadéquation avec le profil et les besoins de la quasi-majorité des consommateurs qui recherche avant tout la fiabilité, la sobriété et non pas les performances. Pour celles-ci, nous proposons carrément les 1.9 l TDi de 100 et 130 ch, qui excellent autant par leur puissance que par leur sportivité. D’ailleurs, sous le capot de l’Ibiza, le TDi 130 donne tout simplement un comportement exceptionnel, du moins pour une voiture de cette catégorie. D’ailleurs, avec ce moteur, l’Ibiza est la plus puissante des citadines Diesel. Je vous invite même à l’essayer pour en avoir le coeur net…
Comment présenteriez-vous l’Altea ? et à quelle date sera-t-il lancé sur le marché marocain ?
Comme je l’ai mentionné, l’Altea a fait son apparition au Maroc en avant-première, lors du Salon Auto- Expo, où il a rencontré un bon feedback de la part du public marocain. Esthétiquement, c’est un véhicule à très forte personnalité et une architecture hybride, puisqu’il est à mi-chemin entre une berline normale et un monospace compact. Le constructeur le définit comme un MS-V, c’est-à-dire Multi Sport Vehicle et non comme un monospace classique. Il n’a pas de concurrent direct ! C’est un «monosport» si vous préférez, d’autant plus qu’il joue la carte du dynamisme etde la sportivité à travers sa présentation intérieure et ses motorisations dont le fameux 2.0 litres TDi de 140 ch. Sa commercialisation se fera au courant du mois de septembre prochain. Je ne vous en dirais pas plus, puisque vous aurez l’occasion de venir le découvrir de plus près dans moins de deux mois.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *