Une voiture au gaz naturel ravitaillée à domicile

Une voiture au gaz naturel ravitaillée à domicile

Parmi les solutions alternatives, le gaz naturel n’est pas une nouveauté dans le domaine automobile et les constructeurs s’y intéressent même de plus en plus. C’est en particulier le cas de Citroën qui, à l’occasion de la manifestation «Toulouse, l’énergie par nature», a présenté (le 30 septembre dernier) une C3 1.4i en version bi-carburation : essence/gaz naturel véhicules (GNV). Premier intérêt de cette innovation : la C3 en question est commercialisée en France dès ce mois d’octobre 2005. Jusqu’ici, l’information n’a toujours rien de vraiment surprenant.
Et pourtant, elle a bel et bien quelque chose de quasi-révolutionnaire. En fait, et dans un premier temps, les automobilistes habitant le département de Haute-Garonne -et en particulier Toulouse- pourront faire le plein de leur C3 eux-mêmes et à domicile, s’ils sont bien évidemment abonnés à GDF. Il s’agit d’une initiative de Gaz de France (GDF) lancée en partenariat avec la marque aux chevrons et prévoyant de fournir à ces habitants des compresseurs. Peu encombrantes (voir photo), ces installations pourront être installées dans le garage ou le jardin de l’automobiliste.
Mais encore et pour une utilisation publique, il sera aussi possible de trouver des bornes GNV dans des stations-service classiques ou dans des parkings.
Concrètement, les clients n’auront à installer qu’un compresseur de la taille d’un chauffe-eau et ce pour un coût de 500 euros. Leur plein de «carburant», ils pourront l’effectuer en une nuit pour un coût TTC de 80 centimes d’euros par unité de gaz équivalant au litre.
Techniquement, cette version «hybride» de la C3 reçoit un moteur 1.4i qui développe une puissance de 68 ch en mode gaz naturel ou 75ch lorsqu’il est alimenté en essence.
La commutation à l’essence se fait automatiquement lorsque la réserve de gaz est épuisée. Selon le constructeur, l’injection du gaz se fait directement dans la culasse par l’intermédiaire de quatre injecteurs spécifiques. Avec un volume de gaz embarqué d’environ 56 litres, ajouté au réservoir à essence, l’autonomie globale du véhicule est portée d’environ 500 km à plus de 700 km.
Question écologie, Citroën précise que le 1.4i gaz naturel de cette C3 réduit de 23% les émissions de CO2 par rapport à une traditionnelle version 1.4i essence de la C3 (119 g contre154 g de CO2/km).
Enfin, pour ceux qui auraient des doutes quant à la sécurité et au risque d’inflammabilité de ce type de moteurs, il reste intéressant de rappeler qu’en juin 2005, la brigade des sapeurs-pompiers de Paris, Gaz de France et Automobiles Citroën ont signé une convention relative à l’utilisation, par les sapeurs-pompiers de Paris, de véhicules alimentés au gaz naturel et ce pour une période de quatre mois. Un argument explosif pour ces moteurs, qui annoncent le début de l’ère de «l’après-pétrole».

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *