Valeo : Cap sur l’Est !

Valeo : Cap sur l’Est !

On ne présente plus Valeo, l’un des plus grands équipementiers automobiles dont les origines remontent à 1921. En effet, ce groupe industriel français indépendant s’est suffisamment forgé une réputation en matière de développement, la production et la vente de composants, de systèmes intégrés et de modules pour les automobiles et les poids lourds.
Fort de cette expérience et d’une bonne infrastructure logistique (129 sites de production, 65 bureaux de recherche et développement, 9 centres de distribution) répartie à travers 26 pays, Valeo poursuit son expansion et sa présence au-delà de l’Europe occidentale. Ainsi, ses responsables viennent d’annoncer l’ouverture, d’ici la fin 2004, d’un centre de R&D en Chine, un pays où sont déjà implantés huit sites de production du groupe français. En attendant, Valeo a déjà investit l’Europe de l’Est, et ce, depuis 1995 en s’installant en Tchéquie, puis en Pologne, en Hongrie, ainsi qu’en Roumanie. Soit un total de 13 sites, qui emploient 5650 personnes. Et en Roumanie, nation et bastion des Dacia, l’équipementier français a justement jeté l’ancre (en 1999) dans la ville de Mioveni, précisément à proximité de l’usine mère du constructeur roumain. Objectif : apporter au plus près de Dacia une assistance technique et une bonne dose de savoir-faire. C’est ce qu’à affirmé Thierry Morin, P-DG de Valeo, déclarant: «En fournissant une large gamme de produits et systèmes dont certains sont produits localement, Valeo a pour objectif d’assurer un soutien complet au développement de Dacia en Roumanie».
En d’autres termes, la production de Valeo suivra celle de la Logan, en lui fournissant huit lignes de produits. Il s’agit des équipements de «chauffage et de climatisation» et de l’activité «thermique habitacle». Pour ce qui est des systèmes d’éclairage et d’accès au véhicule, Valeo les soustraite à des entreprises locales.
Quant au reste des organes (radiateurs, condensateurs, commutateurs, alternateurs et autres systèmes d’embrayage) Valeo approvisionne l’usine de Dacia à partir de ses sites européens. Dans son site en Roumanie, Valeo emploie quelque 350 personnes, pour la plus part des femmes. Un choix délibéré qui s’explique par la dextérité de la gent féminine, dont les «doigts de fées» sont plus habiles à réaliser ces appareillages finement conçus. C’est là un des moyens (à côté des contrôles rigoureux de la qualité), avec lesquels l’usine roumaine de Valeo entend assurer un niveau de fiabilité et de précision pour tous ses produits, au même degrés que celui de ses autres sites.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *