Véhicules verts : BMW i, un nouveau label écolo

Véhicules verts : BMW i, un nouveau label écolo

Le constructeur allemand de voitures haut de gamme BMW a annoncé la semaine dernière le lancement d’une gamme à moteurs électriques et hybrides pour faire face à la demande de véhicules moins polluants. Le groupe prévoit la commercialisation dès 2013 de deux nouveaux modèles : BMW i3, sa première voiture à moteur 100% électrique, et BMW i8, un véhicule hybride aux courbes futuristes qui réunira «les performances d’une voiture sportive avec la consommation et le niveau d’émission d’un petit modèle», selon un communiqué. Les deux véhicules seront produits dans l’usine de BMW de Leipzig (est), où le groupe prévoit d’investir «environ 400 millions d’euros dans de nouveaux bâtiments et installations» et de créer environ 800 emplois. C’est l’aboutissement d’un projet de recherche-développement de BMW lancé en 2007 qui devait explorer les solutions à apporter à l’évolution de la demande en termes de mobilité et du durcissement des réglementations sur les volumes d’émission de CO2 dans le monde. Les deux véhicules comporteront un châssis en aluminium et des éléments en plastique à renfort fibre de carbone (PRFC), des matériaux ultra-légers qui permettront «de compenser presque intégralement le poids des batteries», selon Klaus Draeger, membre du directoire de BMW chargé du développement. BMW a également annoncé la création de BMW i Ventures, une société de services d’autopartage des véhicules de la gamme BMW i, qui sera dotée d’un capital de 100 millions de dollars pour trouver des partenaires. Un premier partenariat a été annoncé avec l’entreprise new-yorkaise My City Way, dont l’application mobile fournira des informations sur les transports publics, les places de parking disponibles et autres services dans une quarantaine de villes aux Etats-Unis pour commencer. Par la suite, 40 nouvelles villes suivront, dont Munich (sud de l’Allemagne), siège de BMW. Ces services sont «le grand champ d’expérimentation de l’industrie automobile en ce moment», a rappelé à l’AFP l’analyste Christoph Stürmer de IHS Global Insight. BMW, dont la présence dans les petits modèles se limitait jusqu’à maintenant à sa marque Mini, devra faire face à une rude concurrence sur le marché des voitures à moteurs électriques ou hybrides, où d’autres constructeurs ont pris de l’avance.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *