Ventes de voitures : Encore un bon trimestre

Ventes de voitures : Encore un bon trimestre

Mais qui est donc cet ange gardien qui veille sur le marché automobile national ? Jusqu’à quand se poursuivra sa croissance ? Pourquoi tous les segments de véhicules enregistrent une hausse de leurs ventes, y compris ceux du montage local ? Pourquoi la hausse du taux de TVA et sa répercussion sur le prix des mensualités en matière de LOA (Location avec option d’achat) n’ont finalement pas ralenti le marché du neuf ? Autant de questions qui restent sans réponses, mais que l’on est en droit de se poser lorsqu’on découvre et observe les dernières statistiques communiquées par l’Association des importateurs de véhicules au Maroc (AIVAM) et relatives aux ventes de voitures neuves au Maroc durant le mois de mars 2008. 
Il en ressort que 8.122 véhicules neufs (tous segments confondus) ont été livrés durant le seul mois dernier. C’est la plus haute performance de l’année, qui plus est, fait cumuler les ventes de l’année en cours à précisément 23.189 véhicules, soit une hausse de 19,5% par rapport au premier trimestre 2007. C’est plus que «pas mal» et augurant même d’une nouvelle année record. En attendant, il incombe d’«éplucher» ces statistiques et en particulier du côté des voitures particulières (VP) importées montées (CBU), qui constituent le gros du marché. En effet, sur les 8.122 VP vendues en mars, 5.501 sont importées et leur volume s’inscrit en hausse de 18,8% par rapport à mars 2007. Et dans ce classement, c’est toujours Kia Motors Maroc (KMM) qui est en tête avec 1.946 voitures (et 4×4) écoulées en 2008, dont 723 livrées en mars. C’est d’ailleurs la meilleure performance de KMM en 2008, qui lui permet d’enregistrer une évolution de 27,9% et de revendiquer 12,8% de part de marché. L’importateur marocain de Kia dont on signalera l’inauguration récente d’un nouveau point de vente à Casablanca et l’intégration du Sportage restylé dans sa gamme, en attendant l’arrivée d’autres nouveautés dans les semaines à venir.
Juste derrière le leader coréen, c’est Peugeot qui pointe à un peu plus de 200 unités d’écart. L’importateur marocain de la marque au lion a livré 604 véhicules le mois dernier et 1.729 depuis le début de l’année, soit une croissance de 20%. Ses bonnes performances, Peugeot Maroc les doit non seulement à sa gamme actuelle très attrayante et notamment le trio 207-308-407, mais aussi et surtout à sa bonne politique de communication. En un mot : Peugeot est «visible» !
Sur la troisième marche du podium, Renault atteint 1.387 ventes dont 607 VP livrées en mars. Reléguée en cinquième position il y a un mois, la filiale marocaine du losange s’est ressaisi en ayant rattrapé son retard en livraisons, subi en février, suite à un manque de disponibilité dans ses stocks. Renault Maroc qui peut aussi se satisfaire des premières ventes de sa nouvelle Laguna. Celle-ci a été livrée à près de 100 clients, alors qu’elle n’a été lancée qu’à la mi-mars 2008.
En quatrième place du classement VP-CBU, Toyota du Maroc (TDM) n’aura pas fait un bon mois avec seulement 349 livraisons et un cumul trimestriel de 1.376 unités vendues. Cela constitue un net recul (- 15,8%) par rapport à la même période en 2007, mais n’empêche pas TDM de continuer à détenir une part importante du marché (9,05%). On notera aussi le faible écart qui sépare Toyota de Renault : même pas 10 unités !
Fermant le top 5, Global Engines est pourtant en train de remonter en flèche. L’importateur marocain de Hyundai a réalisé un très bon mois commercialement parlant, avec 496 livraisons (soit sa meilleure performance de l’année) et un cumul de 1.289 unités en 2008. Global Engines dont le réseau va bientôt «s’enrichir» de l’arrivée d’une nouveauté de taille, puisqu’il s’agit de la petite i10. Une nouvelle citadine bourrée de qualités et qui devrait logiquement booster les ventes de la marque.  Dans le reste du top 10, on remarquera que la plupart des labels se sont plus ou moins maintenus dans les ventes par rapport à leurs performances habituelles (voir tableau).
Enfin, sur le marché des voitures montées localement (CKD), les bonnes performances du duo Logan-Kangoo, permettent de dégager une bonne croissance de respectivement 30,1 et 18,7% et partant une évolution de 20,7% du marché VP-CKD. Preuve que la voiture économique a encore de beaux jours devant elle. Cela d’autant plus que la Logan sera très bientôt épaulée par sa déclinaison breakospace (à 7 places), MCV. Reste à voir à quel prix sera lancée la Logan MCV. Une question décisive, puisque c’est ce facteur qui sera déterminant quant à une éventuelle cannibalisation avec le Kangoo. Affaire à suivre…

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *