Ventes de voitures : Le yo-yo des labels français

Il est déjà loin ce doute qui pesait sur le marché automobile marocain au début 2008. Suite à la hausse du taux de TVA et sa répercussion sur le prix des mensualités en matière de LOA (Location avec option d’achat), les professionnels du secteur redoutaient un éventuel ralentissement des ventes de voitures neuves. Mais de tout cela, il n’en a rien été.
Car, outre les bons volumes de ventes enregistrés en janvier, c’est surtout le mois de février qui a confirmé la donne inverse et même une certaine embellie.
En effet, et selon les statistiques de ventes communiquées par l’Association des importateurs de véhicules au Maroc (AIVAM), il s’est vendu 8.851 véhicules toutes catégories confondues (y compris les utilitaires légers) durant le mois de février, soit une hausse de 26,88% par rapport à la même période en 2007. Dans tout ce volume, celui qui constitue la plus grosse part (et qui nous intéresse) est bien celui des ventes de voitures de tourisme ou particulières (VP) importées (CBU). Il s’en est vendu 4.930 unités (+ 25,26%), sans compter les 2.800 livraisons de voitures montées localement (CKD).
Et dans ce classement (VP-CBU), le champion du mois de février s’appelle Peugeot et a totalisé près de 700 immatriculations (698 précisément), réalisant une progression annuelle de 31,5%. Une montée en puissance qui s’explique par l’arrivée en fanfare de la 308, qui a trouvé une bonne centaine de (premiers) acquéreurs. Outre son effet «nouveauté», la compacte de la marque au lion est surtout bien positionnée en terme de prix et même l’un des modèles les plus compétitifs de son segment.
Ceci étant, c’est Kia Motors Maroc qui reste numéro 1 au classement, d’autant plus que son volume est la deuxième meilleure performance du mois de février. L’importateur de Kia Motors a en effet vendu 620 véhicules le mois dernier et plus de 1.200 depuis début janvier. Il cumule ainsi une importante part de marché (12,6%) et consolide sa croissance en 2008 (+42,7%). Derrière Kia et Peugeot, c’est Toyota qui remonte à la troisième place du podium. A son tour, Toyota du Maroc a profité du succès de ses nouvelles compactes (Auris et Corolla Millenium) pour écouler 429 voitures de tourisme en février. Ses ventes totales en 2008 dépassent les 1.000 unités, ce qui correspond à un léger recul (-4,7%) par rapport à 2007, mais lui permet pourtant de ne pas descendre sous la barre des 10% en part de marché.
Juste derrière, Global Engines, l’importateur de Hyundai, a fait presque aussi bien que Toyota en ayant vendu 424 véhicules. Même si tout le reste de la gamme se vend de façon très équilibré, le succès de l’Atos (affichée à un prix très attractif) y est pour beaucoup et permet à Hyundai d’enregistrer une jolie progression (+33%) et détenir 8% de part de marché.
Reléguée à la cinquième place du classement, Renault Maroc n’a pas fait un bon mois, n’ayant livré que 316 VP (CBU), soit un net recul en comparaison avec 2007 (-24,8%). Vraisemblablement la marque au losange a souffert d’un manque de disponibilité dans ses stocks. Une carence non seulement dépassée, mais renforcée par l’arrivée ce mois-ci de la nouvelle Laguna qui devrait changer bien des choses dans les semaines et les mois qui viennent.
On n’aurait aimé s’arrêter au Top 5, mais on ne pouvait passer à côté de Volkswagen et Citroën. Et pour cause, ces deux labels ont soudainement enregistré un sursaut de leurs ventes. L’importateur de la marque allemande (la Centrale Automobile Chérifienne) a livré 320 véhicules particuliers en février (contre 273 un mois auparavant), enregistrant ainsi une hausse de près de 18%. Explication : la récente campagne publicitaire et ses importantes remises (jusqu’à 20.000 DH) a «réveillé» deux modèles phares de la gamme : la Golf et la Passat. On pourrait aussi croire que l’arrivée d’un nouveau directeur général-adjoint dans les rangs de la CAC a commencé à produire ses effets.
Du côté de la marque aux chevrons, ce sont aussi les dernières offres promotionnelles qui ont attiré massivement les acheteurs dans les showrooms de tout le réseau. Citroën a fait même un carton plein en livrant 333 voitures CBU, soit la cinquième meilleure performance du mois dernier.
Enfin, on retiendra la bonne performance de la Logan sur le marché CKD : 1.270 ventes à son compte en février, soit une hausse de pratiquement 23% par rapport à la même période l’an dernier. La voiture économique de Dacia est un peu à l’image du marché automobile marocain : elle est toujours en forme !

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *