Ventes de voitures neuves : L’effet «écourté» de février

Amputé de quelques jours, le mois de février allait logiquement se solder par des ventes de voitures neuves inférieures à celle de janvier 2011. C’est en tout cas ce qui s’est passé comme en attestent les statistiques recueillies et communiquées par l’Association des importateurs de véhicules au Maroc (Aivam). Précisément, il s’est vendu 6.865 voitures particulières (VP) neuves, toutes catégories confondues (berlines et véhicules 4×4, importés et montés localement) en février, contre 7.407 en janvier. Sans grande surprise, c’est toujours le groupe Renault Maroc qui coiffe le haut du tableau et détient la part du lion, avec 2.777 VP vendues en février et 5.476 depuis le début de l’année, ce qui lui conforte une PDM avoisinant les 38,4% du marché total (VP). Entre les deux marques de cette filiale, c’est Dacia qui arrive en tête avec 3.114 unités vendues en 2011, dont 1.581 en février. La marque roumaine réalise toujours le gros de ses ventes (1.249 en février) grâce aux modèles produits à la Somaca, mais voit aussi (et enfin) croître ses importations, grâce au best-seller Duster (481 unités vendues en 2011). Juste derrière, Peugeot réussit à se maintenir bien loin de ses deux challengers (Hyundai et Ford) et à préserver une PDM importante (10,28%), même si ses forces de vente ont fait moins bien qu’en janvier, soit 688 unités (seulement). En fait, cette baisse, l’importateur du lion la justifie pleinement par l’effondrement de ses ventes de Partner CKD et ce, du fait que la convention qui liait le groupe PSA à la Somaca est arrivée à son terme. Quatrième dans ce classement, l’importateur de Hyundai a vendu 318 VP le mois dernier et 862 en 2011 ce qui lui octroie une PDM de 6%. Global Engines mise de plus en plus sur ses nouvelles stars montantes (i20 et i30), mais «souffre» toujours d’un manque de stock pour le SUV ix35, victime de son succès mondial. À quelques encablures de la marque coréenne, Ford est plutôt monté en force en février, en livrant 373 VP, ce qui accroît sa pénétration du marché, avec une PDM qui flirte avec les 6% ! Historique et prodigieux lorsqu’on sait que ce ne sont principalement que deux modèles qui font le gros des ventes (Fiesta et Focus). Dans l’autre moitié du Top-10, on retiendra un début de stagnation des ventes de Volkswagen (1,29% en évolution 2010/2011), la baisse des marques Citroën (également impactée par l’ultime déstockage du Berlingo CKD) et Kia (-15,7%), alors que les livraisons de Toyota du Maroc reprennent vigoureusement par rapport à la même période en 2010 (+20%), au point où l’importateur du label japonais passe devant son concurrent italien, Fiat. Enfin, le reste des importateurs automobiles nationaux ne détient, lui, que 16,15% du marché VP et enregistre peu de faits marquants. Parmi eux, on pourrait citer les bonnes ventes de Chevrolet en février (99 unités), ainsi que celles de BMW et Mercedes qui deviennent égalitaires au classement (208 ventes cumulées en 2011) et creusent l’écart avec leur concurrent Audi (157 ventes cumulées).

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *