Ventes de voitures neuves : Lymphatisme ramadanesque

Toujours en légère baisse, les ventes de voitures neuves de tourisme se sont chiffrées à 6.231 unités durant le mois d’août, portant le volume cumulé sur les huit premiers mois de 2010 à 62.377 unités, soit un recul de 3,24 %. Un enlisement inquiétant lorsqu’on sait que le marché devait rester «dopé» par l’effet Auto-Expo et ses retombées commerciales post-salon. Première remarque, les ventes de voitures particulières (VP) importées (CBU) –qui constituent la colonne vertébrale du marché– ont baissé d’environ un point par rapport au mois de juillet. Tout l’inverse des ventes de VP montées localement (CKD) qui étaient à -8,81% en juillet et qui ont été amenées à -6,46% à fin août.
Deuxième remarque, aucune des marques du Top-10 VP-CBU n’a pu réaliser en août des ventes supérieures à celles faites en juillet. Idem du côté des VP-CKD. Logique, puisque l’effet Auto-Expo (tenu en mai dernier) et les livraisons post-salon s’estompaient au fil des semaines. Troisième remarque, certaines marques dudit Top-10 ont pu améliorer –ne serait qu’infimement– leur part de marché et ce, malgré des ventes aoûtiennes moins conséquentes que celles de juillet. C’est le cas de Peugeot, Hyundai, Kia, Ford et Suzuki qui semblent évoluer doucement, mais sûrement. Dans la foulée, on retiendra aussi que certains labels tirent mieux leur épingle du jeu. À commencer par Peugeot qui signe, un mois de plus, la meilleure performance mensuelle, soit 528 VP-CBU. Les ventes de la marque au Lion restent toujours soutenues par une gamme très diversifiée, avec des best-sellers comme la 207 et la 308, mais essentiellement boostées par la 206+ qui, à elle seule, a souvent frôlé, voire dépassé les 200 ventes mensuelles en 2010 ! Toujours deuxième dans ce classement, Renault a pourtant moins bien vendu en août que durant le mois qui le précède, soit précisément 390 unités (VP-CBU), contre 620 en juillet. Là encore, il s’agit d’une gamme très variée, mais dans laquelle il reste difficile d’identifier une locomotive des ventes. Ceci étant, la filiale du losange peut non seulement se targuer d’un bon bilan (11% de part de marché et sortie du rouge à 0,4% de croissance), mais aussi capitaliser sur l’arrivée de quelques nouveautés à même de lui générer des immatriculations additionnelles. On pense notamment au haut de gamme Latitude, lancée au courant septembre, puis à la Laguna restylée, attendue, elle, dans quelques mois. À la troisième place de ce podium, surprise : ce n’est plus Volkswagen, mais bien Hyundai que l’on trouve. La marque coréenne a profité d’un mois «moyen» de son concurrent allemand pour grimper d’une marche et surtout améliorer sa pénétration du marché. Plus précisément, son importateur (Global Engines) a vendu 462 Hyundai en août, soit bien plus que le mois d’avant, mais avec un recul de 6% sur les huit premiers mois de l’année. Outre les best-sellers i10 et Accent, on remarque que la i30 commence à bien circuler, tandis que le ix35 a réalisé de bons débuts. C’est en tout cas ce que laisse remarquer le paysage automobile national en général et casablancais en particulier. Quatrième dans ce classement, Volkswagen a certes perdu une place, mais n’est devancée au cumul par Hyundai que d’une vingtaine d’unités seulement avec 3.811 ventes, dont 289 réalisées le mois dernier. À son tour, la principale marque de la CAC profite d’un «mix produits» étendu, dans lequel les Polo, Golf, Passat, Tiguan et Touareg jouent presque à parts égales. De ce fait, VW réussit à préserver non seulement une progression à deux chiffres (près de 23%), mais une part de marché toujours élevée (9%).
Cinquième au classement annuel des ventes de CP-CBU avec un cumul d’environ 3.750 unités, Kia Motors Maroc a pourtant réalisé la troisième meilleure performance aoûtienne, soit 437 VP vendues. Bien que la gamme compte plusieurs modèles, qui plus est, se comportent bien commercialement parlant, la Picanto reste l’incontestable moteur des ventes de KMM. Ce qu’il faudrait également souligner c’est la consolidation de l’image et de la notoriété de la Kia Motors Maroc. Pour preuve et à titre d’exemple, le Sportage, dont la nouvelle génération sera lancée ce mois-ci, a totalisé quelque 150 livraisons en 2010, alors que ce modèle était en fin de carrière. On pourrait en dire autant pour la Focus qui continue à tirer vers le haut les ventes marocaines de Ford. Celles-ci ont atteint 3.190 unités (VP) en 2010, dont 379 réalisées durant le mois dernier. Au passage, on rappellera que c’est la Fiesta qui reste le modèle le plus livré par le réseau de la Scama (l’importateur de Ford), mais aussi le leader de sa catégorie, celle des citadines. À un peu plus de 900 unités d’écart derrière la marque à l’Ovale bleue, arrive Citroën dont les ventes de VP-CBU se sont arrêtées à 224 unités le mois dernier. Malgré l’arrivée de la nouvelle C3 et le succès grandissant de la C5, c’est toujours le Berlingo importé qui fait le gros des ventes de la marque aux chevrons. Non loin derrière Citroën, Toyota se cantonne et à la huitième position avec 1.958 VP vendues depuis le premier janvier dernier, dont 116 unités en août. De ce fait, Toyota du Maroc signe l’une de ses performances les plus médiocres de ses six ou sept dernières années avec à la clé, une part de marché qui s’est considérablement effritée.
Avec 1.888 voitures particulières vendues cette année (210 en août), Fiat arrive en neuvième place de ce classement. Principalement soutenue par les ventes de la famille Punto (Punto Classic, Grande Punto et Punto Evo), la filiale du constructeur turinois maintient le cap, même si son évolution annuelle reste négative (-16%). C’est tout l’inverse de Suzuki qui, avec un peu plus de 1.400 VP vendues cumulées sur l’année, ferme ce Top-10, tout en y enregistrant la plus forte croissance 2009/2010 soit 50%. Si l’on ne comprend pas les méventes de la Swift (pourtant une bonne citadine), il faudrait en tout cas saluer la bonne percée de la Celerio, déjà livrée à plus de 750 clients au Maroc.
À noter que toutes les marques restantes n’ont réalisé que 1.145 ventes en août, soit moins de 25% du marché VP-CBU. Enfin, du côté du CKD, c’est toujours Dacia qui tient le haut du pavé et qui est bien partie pour battre un nouveau record en 2010, puisque ses ventes de VP montées localement (Sandero et Logan) ont déjà dépassé le cap des 12.000 unités. Prodigieux.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *