Ventes de voitures neuves : Renault détrône Dacia

Voilà des mois que le marché automobile national est en berne. Les ventes du mois d’août confirment, prolongent et accentuent cette tendance baissière. Ainsi et selon les dernières statistiques collectées et communiquées par l’Association des importateurs de véhicules automobiles au Maroc (AIVAM), il ne s’est pas vendu plus de 6.218 voitures particulières (VP) importées (CBU) et montées localement (CKD). Par rapport au mois d’août 2008, ce chiffre correspond à un sacré plongeon (-18,36%), alors que sur le cumul général, soit 64.469 VP vendues depuis le 1er janvier 2009, la baisse avoisine désormais les 10%. Que faut-il déduire de cet essoufflement ? Que faut-il comprendre ? Est-ce la concomitance et la combinaison de plusieurs facteurs comme les vacances estivales, le début du Ramadan, les préparatifs à la rentrée scolaire, voire les ventes de véhicules d’occasion rapatriés par les MRE… ? Ou, encore, est-ce l’attentisme qui prévaut toujours dans les esprits? Autant de questions qui restent posées.
En attendant, décortiquer les chiffres du mois dernier nous révèle plusieurs faits marquants. À commencer par la course qui se joue entre Renault et Dacia. Entre la marque au losange et sa filiale roumaine, c’est Cramer contre Cramer. Et c’est Renault qui reprend la tête du classement général avec une très courte avance, inférieure même à 10 unités (voir tableau). Et si aucune des deux marques n’est parvenue à dépasser le cap des 1.000 ventes en août, c’est tout simplement en raison d’un manque de disponibilité dans leurs stocks respectifs de VP-CKD et ce, du fait de la fermeture –habituelle– de la Somaca (pour congé annuel) durant les semaines aoûtiennes. De même, si les deux marques détiennent, à un mouchoir près, la même part de marché, leur évolution n’est pas la même. Grâce au succès de la Mégane III, Renault parvient tout juste à repasser au vert avec une infime évolution positive à 0,29%, tandis que Dacia, dopée par la Sandero, fuse à 14% par rapport à l’année précédente.
Juste derrière au classement, Peugeot réalise 737 ventes, dont 618 VP-CBU (soit la meilleure performance mensuelle dans ce classement), mais seulement 119 Partner CKD. Explication: l’importateur de la marque au lion mise de plus en plus sur les Partner importés à l’approche de l’échéance du contrat qui lie PSA avec la Somaca (pour le montage local des Partner et Berlingo) et qui, vraisemblablement, ne sera pas reconduit.
Une perspective qui pourrait profiter au challenger de Peugeot dans ce classement, à savoir Kia Motors Maroc qui reste le numéro 1 au classement VP-CBU, mais qui a fait un peu moins bien que les mois précédents avec 562 VP vendues. Avec un repli de -21%, la régression de KMM est plus forte que la globalité du marché et le gap qui le sépare de Citroën continue à s’étioler. L’arrivée de deux grandes nouveautés dans la gamme de Kia, à savoir la dernière génération de la Cerato et surtout le Soul devrait changer bien des choses…
Pointant à la 5ème place du classement général (VP), Citroën a vendu 409 voitures, dont 116 Berlingo CKD, suivant la tendance de Peugeot pour ce qui est des véhicules montés dans la Somaca.
Dire que Hyundai fait partie des marques ayant fait un mois d’août moins «catastrophique» que les autres serait un euphémisme. Car avec 610 ventes comptabilisées en août et une évolution 2008-2009 qui repasse au-dessus de zéro (+2,36%), la marque importée par Global Engines a repris du poil de la bête. Un dynamisme qui ne pourrait que s’accentuer dans les semaines et mois à venir avec le lancement de la citadine i20 et de la compacte i30, deux nouveautés censées faire de gros volumes.
Du côté de Volkswagen, août est non seulement la plus médiocre performance mensuelle de 2009, mais aussi le mois qui a peut-être montré certaines limites. Le duo Touareg Baroudeur-Passat Trendline ne saurait continuer à entretenir la croissance de la principale marque importée par la Centrale automobile chérifienne (CAC). Les choses devraient pourtant s’améliorer avec la disponibilité imminente du Diesel sous le capot de la Golf VI importée, mais l’arrivée de la nouvelle Polo dans les mois qui viennent pourrait se faire durement ressentir dans les ventes. Tout aussi lymphatique, Toyota du Maroc a également fait d’août dernier son pire mois de l’année, avec un peu moins de 300 unités. TDM parvient à préserver une part de marché identique à celle du mois précédent, mais sa régression s’amplifie à -31,7%. Un taux de change (du yen) défavorable et le manque d’un ticket d’entrée gravitant autour des 100.000 DH justifient pleinement et largement cette contre-performance.
C’est loin d’être le cas pour Ford qui affiche toujours une santé insolente, à travers une évolution annuelle de 10,5%. Derrière cette belle progression, la Fiesta joue actuellement le rôle de locomotive des ventes et cache une première année de carrière bien supérieure aux attentes. «Pourvu que ça dure» devraient se dire les responsables de la Scama qui, avec le lancement d’un nouveau modèle (le 4×4 Kuga), ont toutes les raisons d’y croire et d’espérer une part de marché de 5% à fin décembre prochain. Fermant le Top-10, Fiat suit pratiquement la tendance du marché (-12,9%) après avoir écoulé 240 VP le mois dernier et 2.670 depuis le début de l’année. Là encore, c’est l’arrivée d’une nouvelle version (1.6 JTDm) dans la gamme Linea, qui apporte un brin d’espoir quant à de meilleures ventes pour les mois qui viennent.
Une conviction que se font tous les importateurs du pays, sachant pertinemment que le marché reprendra inévitablement des couleurs durant le dernier trimestre, traditionnellement connu pour être celui des bonnes affaires et des promos à tout va. Qui vivra verra.


Marché haut de gamme : La percée de Volvo

Avec 653 livraisons en 2009, Mercedes reste leader du segment premium au Maroc. Cela bien que la marque à l’étoile accuse –comme les autres labels du marché– une baisse de forme comme le traduit son évolution annuelle en repli à -16%. Et c’est pratiquement cette même baisse qu’accuse BMW qui a écoulé 577 VP cette année, mais qui n’occupe désormais que la troisième place du classement. En effet, la marque à l’hélice est désormais derrière Audi dont les ventes en 2009 ont augmenté de près de 20% à 631 unités. Mais c’est Volvocars qui enregistre la plus forte croissance (+127%) après avoir livré plus de 200 véhicules. Avec une moyenne de 25 unités/mois, l’importateur de la marque suédoise (Scandinavian Auto Maroc) pourrait clôturer l’année 2009 en frôlant ou dépassant le cap des 300 ventes. Un bilan historique pour cette marque dont on attendait encore le décollage commercial il y a moins d’un an. Volvo est désormais au septième ciel.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *