Ventes de voitures neuves : Un assez bon démarrage

Avec précisément 7.410 voitures particulières (importées et montées localement) vendues durant le mois dernier, les importateurs automobile peuvent se réjouir: l’année 2011 démarre sur les chapeaux de roue et passe largement au vert, avec une croissance de 8,54% par rapport à janvier 2010. C’est ce qui se dégage des dernières statistiques recueillies et diffusées par leur corporation : l’Association des importateurs de véhicules au Maroc (Aivam). Dans le détail, on découvre que les ventes de voitures particulières (VP) importées montées (CBU) ont progressé de manière significative, soit 13,6%, alors que celles montées à la Somaca se sont inscrites en légère baisse à -1,34%. Cette dernière contre-performance s’explique aisément par les faibles volumes des Berlingo et Partner produits localement et ce, du fait de la fin de la convention entre PSA Peugeot Citroën et l’usine casablancaise propriété de Renault SA. Pour ce qui est des véhicules importés, on pourrait croire à une fausse embellie, dans le sens où une bonne partie des ventes de janvier était constituée de livraisons tardives du mois de décembre 2010. On y verra plus clair dans un mois… En attendant, le bilan actuel fait ressortir de sacrés chiffres et une redistribution de cartes. Toujours en haut de forme, Peugeot a vendu plus de 700 VP importées, dont presque 200 unités de sa 308, un peu plus de 150 Partner Tepee et deux bonnes centaines du duo 206+, 207. L’importateur de la marque au lion réalise une évolution 2010-2011 spectaculaire : 60,7% et se taille 14,2% en part de marché des VP importés !
Juste derrière, Hyundai a réalisé la deuxième meilleure performance de janvier, soit 544 VP vendues, ce qui correspond pourtant à une légère baisse par rapport au même mois, il y a un an (-1,6%). Un rien négatif pour son importateur, Global Engines, dont la i10 (un peu plus de 200 ventes en janvier) n’est pas l’unique best-seller, puisque les 4×4 ix35 et Santa Fe se sont aussi arrachés par plus de cent clients (chacun). L’importateur du premier constructeur coréen peut se targuer de détenir une part de marché à deux chiffres, ou simplement de figurer en deuxième place, ce qui est, par les temps qui courent, une prouesse pour une marque asiatique au Maroc. Autre prouesse, historique celle-là, le passage de Ford à la troisième place du classement des VP importées, après avoir comptabilisé un volume de 455 VP vendues (principalement des Fiesta et des Focus), avec à la clé, une forte croissance (45,8 %) et une part de marché portée à 8,87% ! C’est tout juste un peu moins que ce que détient l’importateur de Volkswagen qui a vendu 449 VP et qui joue surtout la partition de la constance (+21%). Merci à la Golf VI, dopée par le Diesel, mais surtout à la Polo, dont les ventes dépassent celles des 4×4 Tiguan et Touareg réunis. À quelques encablures de la marque allemande, les ventes de VP importées par Renault Maroc, placent cette filiale au cinquième rang dans ce classement, avec 424 ventes, soit un volume en baisse de 10,5%. Bien évidemment et lorsqu’on additionne à ces ventes celles des Kangoo montés localement, Renault Maroc, le volume global se chiffre à 1.256 véhicules vendus en janvier 2011 et fait détenir à la filiale du losange une part de marché (général) de 14,6%. Aux côtés des Kangoo Evolution et de la Fluence qui se sont écoulés à une soixantaine d’unités chacun, ce sont les berlines Mégane et Symbol qui tirent vraiment les ventes vers le haut avec près d’une centaine de nouvelles immatriculations chacune. En revanche, les débuts de la Latitude sont plutôt laborieux (une dizaine d’unités en janvier), alors que les ventes de la Clio3 restent toujours en deçà des ambitions (et des performances de la concurrence), avec une trentaine d’exemplaires seulement. Avec 370 VP vendues en janvier, Kia Motors Maroc arrive en sixième place de ce classement. L’importateur marocain de KMC réalise toujours le gros de ses ventes grâce à l’infatigable Picanto (quelque 250 ventes en janvier), même si les livraisons du Carens restent non négligeables (près d’une cinquantaine), alors que le Sportage est toujours en rupture de stock, victime de son gros succès à l’échelon mondial. Septième importateur de VP à fin janvier, Toyota du Maroc semble se ressaisir en ce début d’année. Ses ventes de voitures de tourisme se sont chiffrées à 361 unités, ce qui correspond à un regain d’environ 14% par rapport à janvier 2010. TDM a fait de bonnes ventes avec principalement trois modèles : la Corolla Millenium, le Prado et le Rav4.
Pour Fiat, l’année 2011 a plutôt bien commencé. Avec le chiffre tout rond de 250 VP vendues en janvier, la filiale marocaine du constructeur turinois accroît sa part de marché (4,87%) et passe au vert avec une hausse 2010-2011 de l’ordre de 17,37%. Les modèles Albea, Punto Classic et Punto Evo font le gros des ventes avec des volumes quasi-égaux, tandis que la craquante 500 montre quelques signes de fatigue, en ne dépassant pas la douzaine d’immatriculations en janvier. C’est peut-être un signe de la domination des micro-citadines coréennes, puisque même Citroën ne fait pas d’étincelles avec sa C1 (près d’une vingtaine de ventes en janvier). Citroën, dont les ventes de VP importées sont restées plutôt stables à fin janvier (-1,7%), à 220 unités. L’arrivée de la C4, dans les mois qui viennent, aura probablement un impact positif sur les ventes marocaines de la marque aux chevrons.
Juste derrière, la gamme importée de Dacia fait son entrée dans ce Top-10 après avoir totalisé 169 ventes, dont une dizaine de Logan MCV, le reste étant réalisé par le Duster, désormais best-seller. Ceci étant, il serait improbable de voir un jour ce 4×4 détrôner le duo Sandero-Logan, grâce auquel la marque roumaine coiffe toujours toutes les marques, avec un volume global de 1.533 VP vendues au Maroc en janvier. Enfin, le reste des marques importées se partage une part de marché d’environ 22,6%, avec 1.160 VP vendues. Dans ce lot, n’omettons pas toutefois de signaler quelques faits marquants. D’une part, le plongeon des ventes de Suzuki, de Honda et de Chery, avec respectivement 124 unités (-34,39%), 102 unités (-29,66%) et 30 unités (-55,88%). D’autre part, les bons chiffres réalisés par les marques premium, BMW en tête (lire encadré). Plus que celui qui est en cours et qui ne compte que 28 jours, les mois prochains seront révélateurs de la véritable santé du marché. Cela, d’autant plus que les consommateurs marocains semblent bien avertis sur le fait qu’il n’est plus besoin d’attendre 2012 pour acheter du neuf. Les prix sont d’ores et déjà très attractifs.


Marché haut de gamme : BMW leader en janvier
L’importateur de BMW accélère en ce début d’année. Outre le lancement réussi du nouveau X3 et l’inauguration d’une nouvelle succursale à Marrakech, Smeia peut se targuer d’avoir vendu 105 BMW (+29%) en janvier, dont une bonne trentaine de Série 5. Mais, ce n’est qu’un véhicule de plus que les 104 Mercedes (+18%) vendues par son éternelle rivale, Auto Nejma, qui profite toujours du succès de ses Classes C et E. Juste derrière, Audi a également vu ses ventes progresser en janvier (+39%), mais sans dépasser les 89 immatriculations (dont une trentaine de Q5). Viennent ensuite, les marques Volvo et Land Rover qui sont déjà à 29 véhicules vendus chacune. Mais les plus fortes progressions sont à mettre à l’actif des labels Alfa Romeo, Mini et Porsche, avec respectivement, 108% (25 unités), 200% (15 unités) et 150% (10 ventes en janvier, majoritairement des Cayenne). Quant à Jaguar Maroc, ses ventes en janvier ont avoisiné la vingtaine de véhicules, principalement des XF et des XJ.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *