Ventes de voitures neuves : un janvier noir

D’accord, la titraille est un peu disproportionnée par rapport à la réalité. Mais elle correspond bien au moral de plusieurs importateurs automobiles contactés par ALM au courant du premier mois de l’année, lesquels se sont principalement limités à livrer des commandes enregistrées durant décembre 2009. Par ailleurs, les ventes de voitures neuves se sont bel et bien inscrites en baisse durant le mois de janvier dernier. C’est en tout cas ce que révèlent les dernières statistiques communiquées par l’Association des importateurs de véhicules au Maroc (Aivam) et relatives aux ventes de voitures neuves de tourisme (importées ou montées localement) durant le mois dernier. Des chiffres qui font état d’une baisse globale de presque 9% à 6.827 unités. Dans le détail, on découvre –curieusement– que ce sont les ventes de voitures particulières (VP) montées localement (CKD) qui ont chuté le plus (-18,45%) à environ 2.300 unités, alors que celles importées montées (CBU) n’ont fléchi que de 2,92%, à environ 4.500 VP vendues. Et au vu des 1.282 VP-CBU vendues par la marque Dacia (hors livraisons du break MCV importé), certes en léger repli (-7%), il apparaît que cette baisse du marché CKD est surtout imputable aux piètres performances des Partner (-47%) et Berlingo (-33,5%) et même Kangoo (-23,4%) produits à la Somaca. En fait, Renault Maroc et Sopriam (Peugeot-Citroën) s’efforcent de plus en plus à réorienter la clientèle de leurs ludospaces respectifs vers leurs équivalents importés montés. C’est ce qui explique la contre-performance du CKD. Quoi qu’il en soit, Renault et Peugeot restent les deux labels les plus diffusés du Royaume (après la marque roumaine), avec une part de marché (PDM) de respectivement 17,83% et 8,76%. Reste alors le gros du marché : celui de la voiture importée. Et là, plusieurs faits marquants ont été enregistrés en ce début d’année. Il y a d’abord l’excellent résultat de Global Engines. L’importateur marocain de Hyundai a en effet réussi à signer la meilleure performance du mois de janvier (553 unités) au classement VP-CBU, et du coup, s’en adjuge le leadership. La marque coréenne atteint désormais 8% en PDM (au global) et affiche surtout une santé insolente, en étant l’unique label à enregistrer une évolution positive en janvier et même une forte croissance (+ 33,9%). Sans s’effondrer vraiment, les ventes de Kia Motors Maroc se sont arrêtées à 435 unités, lui préservant tout de même un peu plus de 6% en PDM. L’importateur de Volkswagen (CAC), lui, a bien débuté 2010 en réalisant le même volume qu’il avait livré un an auparavant, mais dans un marché qui recule. Viennent ensuite les marques Citroën (-28%) et Toyota (40,8%), qui enregistrent des baisses contrastées avec les performances louables de Ford et Fiat qui progressent de respectivement 43 et 42%. Le reste des marques importées ne détient qu’un peu plus de 26% du marché automobile, avec quelque 1.100 ventes réalisées en janvier. Et à ce niveau, on notera principalement un fait marquant : Suzuki Maroc qui frappe aux portes du Top-10 (classement général VP), avec près de 200 VP vendus. Grâce aux bonnes ventes de sa Celerio, l’importateur de cette marque nippone fait mieux que des concurrents de taille comme Honda (145 ventes) ou Opel (104 unités). Mais la stratégie insufflée par le nouveau DG commence aussi à porter ses fruits.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *