Ventes de voitures neuves : Une certaine embellie durant mars

Les ventes de véhicules neufs de tourisme ou voitures particulières (VP) reprennent de plus belle. C’est, du moins, ce qui ressort des dernières statistiques de ventes collectées et diffusées par l’Association des importateurs de véhicules au Maroc (Aivam). Il en ressort, précisément, que 8.855 nouveaux véhicules de tourisme ont été vendus durant le mois de mars, portant à 23.130 le volume cumulé en 2011, avec à la clé, une croissance annuelle qui frôle les 10% (9,88%). Un chiffre qui aurait pu être (ou qui devient encore) plus élevé si l’on fait abstraction des VP CKD (montées localement), puisque le marché de l’importé a crû d’environ 15,5%. Sans grande surprise, c’est toujours Dacia qui occupe le haut du classement avec près de 2.000 VP vendues durant le seul mois de mars et plus de 5.000 en 2011 ! De ce fait, la marque roumaine affiliée à Renault détient une part de 22% sur le marché national de la VP. Merci au duo «made in Morocco», Logan-Sandero (plus de 1.650 ventes en mars), mais aussi au Duster dont les importations continuent de croître (plus de 300 en mars). Juste derrière, mais avec plus de 1.000 véhicules d’écart, c’est Renault qui arrive et réalise toujours le gros de ses livraisons par un seul modèle CKD : le Kangoo (1.034 unités vendues en mars). Ceci étant, Renault Maroc peut se targuer d’au moins deux choses. D’une part, la Clio 3 a connu un joli succès en mars, avec près de 70 unités vendues. Puis d’autre part, la filiale marocaine du losange passe au vert en glissement annuel (de -6 à 3%-) et accroît d’environ un point sa pénétration du marché (VP) à 17,38%. En cumulant les deux labels (Renault et Dacia), cette filiale détient 39,4% du marché national de l’automobile neuve de tourisme. Colossal !
En troisième place de ce classement, Peugeot a vendu plus de 750 VP en mars et plus de 2.200 depuis le début de l’année. La 206+ et la 207 réalisent toujours le gros des ventes, avec respectivement 82 et 149 livraisons en mars. Là encore, il est question d’une part de marché qui s’améliore (9,61%) et surtout d’une croissance annuelle quasi-équivalente à celle du marché (9,7%). Des performances que Sopriam devrait conforter avec le lancement récent de son nouveau fleuron, la 508. Grand fait marquant dans ce Top-10 du mois de mars : Ford est passé devant Hyundai. Scama (l’importateur de Ford au Maroc) et son réseau ont même failli battre leur record en ayant vendu 509 VP en mars, soit presque autant qu’en décembre dernier. Merci aux fortes ventes réalisées par le duo Fiesta-Focus, soit respectivement 207 et 171 unités. Quant à Hyundai, ses ventes ne sont pas pour autant négligeables : 444 en mars et 1.306 en 2011. Même si la i10 reste sa locomotive commerciale (189 ventes en mars), la marque importée par Global Engines profite toujours d’un certain équilibre entre ses principaux modèles, dont la compacte i30 (67 unités vendues en mars), ainsi que les SUV ix35 (91) et Santa Fe (72). À quelques encablures de la marque coréenne, Volkswagen campe à la sixième place avec 1.283 VP vendues en 2011, dont près de 500 en mars, avec là encore, un bel équilibre entre modèles. Après une excellente année 2010, l’importateur de VW continue sur sa lancée, même si sa croissance est désormais moins spectaculaire (4%). Idem pour la marque suivante au classement, Citroën, qui a battu un record historique le mois dernier, avec 526 VP vendues. Citroën, qui détient toujours plus de 5% en parts de marché, doit surtout une fière chandelle au Berlingo importé (plus de 300 ventes en mars). Citroën est aussi l’autre label français qui sort du rouge au terme du premier trimestre 2001, en passant de -5,43 % à 1,53%. Gageons que cette croissance ne sera plus fragile avec l’introduction de la nouvelle C4 qui opère dans un segment à gros volumes. De son côté, Kia Motors Maroc (KMM) affiche des performances en retrait (-12%), malgré un mois de mars plutôt bon (430 VP vendues). L’importateur marocain de Kia doit lui aussi son salut au succès d’un modèle, la Picanto, que près de 300 nouveaux clients ont acheté le mois dernier. 
Neuvième de ce classement, Toyota ne démord toujours pas. Bien au contraire, puisque ses ventes ont repris et de plus belle atteignant les 322 VP. Du coup, son évolution annuelle qui était déjà de 20% en février dernier est passée à plus de 30% à fin mars. Chez Toyota du Maroc, la star du mois s’appelle Corolla Millenium et a séduit près d’une centaine de nouveaux clients en mars.
Fermant ce Top-10, Fiat progresse actuellement un peu plus que le marché (+18,2%) après avoir vendu un peu plus de 700 VP en 2011, dont 246 le mois dernier. La filiale marocaine de la marque turinoise profite surtout des différentes versions du modèle Punto, soit la Punto Classic (98 unités), Grande Punto (43) et Punto Evo (38). Mais hormis ce trio, aucune autre voiture (de tourisme) de Fiat n’a pu atteindre les 20 ventes en mars. Problématique !
Enfin, le reste du marché ne constitue qu’une part d’environ 16% et ne se partage qu’entre une demi-douzaine de marques (Chevrolet, BMW, Honda, Suzuki, Nissan et Mercedes) ayant cumulé un peu plus de 300 ventes en 2011, hormis Opel qui a dépassé la barre des 400 nouvelles immatriculations. Il est aussi intéressant de remarquer que dans cette frange là, BMW a conservé son leadership du marché de l’automobile haut de gamme. La marque à l’hélice a même conforté son avance sur Mercedes (331 unités, contre 302), alors que le troisième concurrent, Audi, lui n’a cumulé que 262 unités vendues depuis le début de l’année. Bien évidemment, les chiffres du marché en mars dénotent d’une belle embellie. Reste la question que se posent bien des professionnels du secteur : est-ce le signe d’une reprise, véritable et durable en 2011 ? Si l’on part du principe que ce millésime est, pour une grande partie du parc national, une année de renouvellement, dans un cycle quinquennal… alors, oui ! 2011 pourrait être un bon cru et même une année record. Pourvu que les acheteurs ne retombent pas dans une phase d’attentisme inutile, avec comme rêve chimérique que les prix baisseront encore plus en 2012, ce qui n’est pas faux, mais juste… relatif. Très relatif même. Pourquoi donc se priver d’acheter du neuf en 2011?

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *