Villes, automobiles et mariage de raison

Villes, automobiles et mariage  de raison

Que Rabelais me pardonne de lui avoir emprunté sa célèbre citation et de l’avoir tournée à ma sauce, mais c’est pour vous dire à quel point nos villes contemporaines sont profondément imprégnées par la logique automobile. La voiture, en révolutionnant les possibilités individuelles de déplacement, a fortement inspiré urbanistes et architectes, si bien qu’une ville ne se conçoit plus, de nos jours, sans cet élément central qu’est la voiture.

L’automobile a d’ailleurs, encore, une très longue vie devant elle, au regard de sa souplesse inégalée, de l’accessibilité généralisée qu’elle offre et de l’attachement que ses usagers lui témoignent. Avec la mobilité qui croît, qui s’intensifie et qui se diversifie, l’espace public, d’abord conçu pour le piéton, a cédé peu à peu le pas à la voiture.

Et cette tendance risque de s’accentuer encore sur les prochaines années. Pourvu toutefois que les charrues, les carrioles, les piétons désertant les trottoirs pour évoluer sur la chaussée, les animaux de toute sorte, etc. disparaissent définitivement de nos villes marocaines pour céder enfin le pas à une conception et une infrastructure moderne, fluide et efficace…

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *