Voiture de l’Année : Les sept finalistes

Voiture de l’Année : Les sept finalistes

C’est chaque année la même histoire qui se répète durant le dernier trimestre : l’élection de la «Voiture de l’Année» pour le compte du millésime suivant. Une redondance qui n’est ni monotone ni ennuyeuse. Bien au contraire, puisque le Trophée décerné chaque année par le Comité d’organisation de «Car of the year» est plus qu’apprécié par les constructeurs. C’est même une convoitise. Comme déjà annoncé sur ALM (supplément auto du numéro 1492 du 5 septembre 2007), l’élection se déroule en deux tours pour faire émerger 7 finalistes sur une première poule de modèles présélectionnés. Et sur les 33 nominées de cette année, les 58 journalistes qui constituent le jury ont évalué, apprécié et voté. Résultat : la Fiat 500, la Ford Mondeo, la Kia cee’d, la Mazda2, la Mercedes Classe C, le Nissan Qashqai et la Peugeot 308 sont les sept finalistes pour la couronne.
Parmi les modèles éliminés, mais qui étaient donnés pour favoris, on retiendra notamment la Renault Laguna III, l’Audi A5, la Fiat Bravo, la Toyota Auris ou encore, le Volkswagen Tiguan. L’absence de telle ou telle voiture suscite des interrogations et avec elles des spéculations sur ce qui aurait pu jouer en sa défaveur. La Laguna III aurait-elle péché par son design peu émotionnel à l’image de celui de la Toyota Auris ? Le Tiguan souffre-t-il de ses tarifs, positionnés un cran au-dessus des ses rivaux du même segment? La Fiat Bravo a-t-elle désenchanté les votants par une finition -certes de qualité mais- toujours un peu moins flatteuse (pour la rétine) que celle des références germaniques et japonaises? Autant de questions qui restent sans réponse. Idem pour les raisons qui ont conduit à faire émerger les sept finalistes, même si certaines d’entre-elles disposent d’arguments de poids, faisant qu’elles méritent clairement d’avoir été retenues. On remarquera notamment que la Kia cee’d (qui sera bientôt lancée au Maroc) s’est très tôt rendue célèbre en Europe. D’abord par son design séduisant et ses prix très compétitifs. Ensuite et surtout par ses 7 années de garantie offertes et même transmissibles en cas de changement de propriétaire. De son côté, la Ford Mondeo a beaucoup fait parler d’elle par ses qualités routières et par le sérieux de sa fabrication, tous deux dignes d’une berline allemande (Ford Europe étant une filiale établie à Cologne et assez indépendante de la maison-mère, basée à Dearborn dans le Michigan). Quant au Qashqai, sa présence en finale n’est pas une surprise. Le crossover de Nissan est un concept novateur pour ce qui est du SUV à vocation urbaine. Ses chiffres de ventes le prouvent, tandis que ses 37 points totalisés aux crash-tests EuroNCAP en font le meilleur modèle de sa catégorie en matière de sécurité. Enfin et ce pourrait bien être «LA» Voiture de l’Année 2008, la Fiat 50 mérite largement sa place en finale. Car, à l’exception de son coffre, la petite turinoise a mis de son côté tous les atouts pour séduire la jeune clientèle qu’elle cible : bouille sympathique, interminables possibilités de personnalisation et niveau de sécurité élevé. La Cinquecento a donc de fortes chances d’être la reine de 2008. Pas uniquement pour le côté néo-rétro de cette micro-citadine, mais bien pour récompenser les efforts du constructeur turinois à tous les niveaux (design, qualité, fiabilité…). Et puis, la 500 a bien du charme à revendre en sa qualité de toy-car (voiture jouet), non ? Réponse le 19 novembre prochain.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *