Voitures RC : La course automobile autrement

Voitures RC : La course automobile autrement

Chacun vit la passion automobile à sa façon et selon ses moyens surtout. Si certains se contentent de regarder les courses à la télévision, d’autres ont la chance de les faire et il y a une autre catégorie qui fait, certes, de la course automobile mais avec des voitures RC (radiocommandées). Loin d’être des jouets, elles demandent un réel entretien et atteignent des vitesses impressionnantes. La naissance de la voiture radiocommandée remonte aux années 60 en Italie avant de s’exporter en Angleterre et d’atteindre les Etats-Unis dans les années 70 où elle connaîtra le succès qui lui a permis de se vendre dans le monde entier. A l’époque les composants sont empruntés à l’aéromodélisme, à savoir la radiocommande, les servos, les récepteurs et les moteurs pour fabriquer des voitures à l’échelle 1/8ème  en général. Le châssis plat peut être en différents matériaux comme l’aluminium, l’epoxy, l’acier…  Du côté des châssis, ils ont longtemps cherché la solution idéale entre la simplicité des châssis plats sans suspension, et des solutions plus évoluées mettant en jeu non seulement des suspensions indépendantes, mais aussi des variateurs automatiques de vitesse, souvent l’œuvre de modélistes concevant et réalisant eux-mêmes leurs modèles. Le premier Championnat du monde, couru à Pomona en Californie en 1977 consacrera la marque Associated. Les années qui suivirent furent employées à structurer championnats et fédérations ainsi que les schémas de course qui sont encore utilisés. C’est à cette époque que d’autres catégories ont commencé à voir le jour, en particulier les voitures tout-terrain. Dans cette logique, le premier championnat du monde a été organisé en France par le club de Grenoble. Après un essai des modèles à l’échelle 1/4 Grand Tourisme, c’est finalement l’échelle 1/5 qui sera retenue et développée par les fabricants allemands qui proposent des reproductions parfaitement fidèles de voitures de tourisme et grand tourisme.
Au Maroc, seuls quelques passionnés s’adonnent à cette activité qui peut se révéler coûteuse. En effet, le prix des voitures RC peut facilement grimper selon le modèle, l’alimentation et surtout l’entretien qui implique vidange, changement de pneus, de disques de freins en plus d’autres pièces et quand on sait que seule la télécommande peut coûter près de 900 DH, ça laisse à réfléchir. Mais ce loisir rassemble de plus en plus de personnes, preuve en est la création  de la 1ère piste off-road de voitures RC à Marrakech et un championnat du Maroc est même au programme. Comme quoi on peut parfaitement faire de la course automobile sans risquer sa vie tout en ayant le plaisir d’entendre un moteur thermique rouler à plus de 100 km/h dans certains cas.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *