Volkswagen Golf : Retour d un mythe

Volkswagen Golf : Retour d un mythe

Et de 7 pour la Golf ! Présentée en fin d’année dernière et lancée il y a quelques mois sur les marchés européens, notamment la nouvelle génération de Volkswagen Golf a enfin été lancée sur notre marché. Celle qui a vu le jour il y a 38 ans n’a rien perdu de son charme et de son pouvoir de séduction pour perpétuer son succès à travers les générations. Le 7ème opus n’est pas prêt de déroger à la règle et il faut dire que les choses commencent plutôt bien, notamment avec le titre de Car of The Year qu’elle a remporté en mars dernier à Genève mais aussi le World Car of The Year  2013 remis lors du Salon de New York. Présentation d’un mythe dont la notoriété et le pouvoir ne cessent de croître de génération en génération.
Qui ne connaît pas la Golf ? Qui n’est pas monté à bord d’une Golf, toutes générations confondues, au moins une fois dans sa vie ? Difficile de répondre par la négative d’autant plus que depuis son lancement en 1974, 2.000 Golf sont vendues chaque jour dans les quatre coins de la planète, soit un total de près de 30 millions d’unités. Rien que ça !
Si elle a perdu 100 kg, cure de minceur oblige, le poids, du modèle mythique de la marque de Wolfsburg dans le secteur automobile n’a perdu aucun gramme malgré une concurrence qui se fait de plus en plus rude.
S’inscrivant dans la continuité, le design de la Golf a évolué au fil des ans tout en conservant les éléments qui ont fait son succès depuis son apparition en veillant à les remettre au goût du jour pour chaque génération. Puissance et simplicité peuvent résumer la démarche stylistique qui caractérise la Golf, ce qui n’est pas pour déplaire à sa clientèle qui suit de près les  subtils changements apportés au fil des ans. Dessinée par Walter Da Silva, l’allemande prône le conservatisme. En effet, comme toutes les autres Golf avant elle, elle est reconnaissable grâce à ses montants de custode, sa ligne de toit allongée, sa ligne de vitrage typique, ainsi que l’avant et l’arrière avec leurs éléments transversaux. Celle qui rend hommage à la première et quatrième générations, a vu ses proportions évoluer avec, entre autres, un capot moteur plus long, un habitacle reculé ou encore des roues avant avancées de 43 mm.  Avec des lignes plus marquées et qui lui donnent, principalement, de profil toute la sportivité à laquelle elle prétend, la Golf 7ème du nom pourra également sur sa poupe pour se distinguer. Entièrement redessinée, elle intègre une lunette allant jusqu’aux montants de custode et une large surface autour de l’emblème qui lui permettent de rester attachée à son passé. En même temps avec un tel historique, c’est loin d’être un poids !
A l’intérieur, la sobriété tellement chère à la firme de Wolfsburg est bien évidemment de mise mais la qualité de finition également ! Basée sur la plate-forme MQB, elle a pu augmenter son empattement de 5,9 cm ce qui ravit surtout les passagers arrière qui disposent de plus d’espace. Mais au-delà de l’habitabilité, l’allemande pourra également attirer la clientèle grâce à ses équipements dont la liste est impressionnante dès le premier niveau de finition. En effet, dès la Trendline, 7 airbags, l’ESP, l’ABS, régulateur et limiteur de vitesse ou encore le système Audi & Infotainment avec son écran tactile 5’’ sont de série. Au milieu de la gamme, sur la version Highline, les clients apprécieront notamment la présence du dispositif de détection de fatigue, le volant gainé cuir à 3 branches mais aussi un ordinateur de bord avec affichage multifonction. Pour ce qui est de la Caratline, elle offre à ses clients le radar de stationnement AV/AR, le volant multifonction, les sièges AV Sport avec sellerie cuir alors que le toit ouvrant panoramique, les projecteurs bi-xénon directionnels et feux de jours à LED.
Pour des raisons de disponibilité, la demande internationale étant très forte, la CAC a choisi d’importer le 2,0 TDI de 110 ch qui peut, au choix, être couplé à une boîte manuelle à 5 rapports ou la DSG à 6 rapports.
Avec un prix démarrant à 235.000 DH, la Golf  fera un retour fracassant sur notre marché au grand dam de ses rivales. Alors Der Golf c’est Das Auto pour vous ?

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *