Volkswagen Golf VI : Voiture mondiale de l’année 2009

Volkswagen Golf VI : Voiture mondiale de l’année 2009

Elle n’en est qu’à sa cinquième édition et pourtant, elle a déjà acquis une sacrée notoriété. «Elle», c’est l’élection de la «Voiture mondiale de l’année» (World Car Of The Year). Un rendez-vous désormais incontournable, qui se tient en marge du Salon de New York et dont la dernière édition vient de consacrer la nouvelle génération de la Golf VI.
Cette dernière s’est ainsi imposée face à deux autres finalistes à savoir, la Ford Fiesta et la Toyota iQ. La compacte de Wolfsburg a été plébiscitée par le jury de ladite élection. Pas moins de 59 journalistes automobile chevronnés, issus de 25 pays et reconnus pour leur expérience ont passé au crible une cinquantaine de modèles avant de rendre leur verdict. La Golf VI s’en dégage grâce notamment -et selon un communiqué de presse dudit jury- au «design stylé de sa face avant inspirée du coupé Scirocco», sa «qualité globale de construction», ses «moteurs efficients, dont le 1.4 litre TSI de 158 ch et le 2.0 l TDI», «la bonne insonorisation de son habitacle» ou encore «son meilleur confort sur longues distances».
Présent sur le stand de Volkswagen, à l’ouverture du Salon new-yorkais (jeudi 9 avril) et pour recevoir le trophée, Stefan Jacoby, le patron de Volkswagen of America, n’a pas manqué d’en profiter pour faire quelques déclarations. «C’est un sacré démarrage pour la Golf VI, ici en Amérique», s’est-il réjouit avant d’affirmer «nous croyons que cette sixième génération est la meilleure de toutes les Golf». Puis d’ajouter : «c’est un immense honneur pour Volkswagen que de voir son best-seller universel, nommé “Voiture mondiale de l’année 2009’’».
Lancée en 1974, la Golf s’est écoulée depuis à plus de 26 millions d’exemplaires dans le monde, soit la deuxième voiture la plus vendue de l’histoire, après la Toyota Corolla (plus de 32 millions).
Outre le trophée principal, d’autres distinctions ont été décernées durant cette élection. Il s’agit des prix «World Green Car Of The Year», «World Performance Car Of The Year», et «World Car Design Of The Year», lesquels ont été remportés par, respectivement, Honda FCX Clarity, Nissan GT-R et Fiat 500. La citadine néo-rétro de la firme turinoise a raflé les honneurs face à deux autres finalistes, pourtant remarquablement crayonnées puisqu’il s’agit de la Citroën C5 et de la Jaguar XF. Preuve que tout est possible lorsqu’il s’agit d’évaluer des automobiles sous un angle purement stylistique. Cela, bien que l’on dise souvent que les goûts et les couleurs ne se discutent pas !

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *