Volkswagen Passat CC : Un nouveau virage

Volkswagen Passat CC : Un nouveau virage

Lancée au Maroc en février 2009, la Passat CC constituait une belle pierre jetée dans la cour –et même un pavé dans la marre– des grandes berlines, avec principalement deux particularités : une ligne extérieure spectaculaire et un intérieur très cocooning, mais strictement homologué pour quatre personnes. C’est probablement cette dernière contrainte qui explique que cette VW n’ait réussi à séduire qu’une catégorie de clientèle bien précise (principalement des cadres dynamiques célibataires ou fraîchement mariés), puisqu’il ne s’en est vendu que 256 exemplaires cette année-là. Pratiquement le même résultat qu’en 2010, année durant laquelle la Centrale Automobile Chérifienne (CAC) a livré précisément 279 Passat CC. C’est bien peu lorsqu’on sait que l’autre Passat réalise environ trois fois ce volume annuel. Puis c’est surtout insuffisant vu le potentiel de séduction de la Passat CC, forte d’une silhouette racée sans excès. Cela, les dirigeants de la marque allemande l’ont bien compris. Voilà pourquoi la Passat CC propose désormais le choix, plus conventionnel et plus fonctionnel de la banquette. Celle-ci pourra accueillir un 3ème passager en lieu et (5ème place) du vide poche central qui sépare les deux fauteuils arrière dans la version à quatre places. De ce fait, la Passat CC élargi sa cible et devient une bonne alternative aux clients, notamment les pères de familles désireux de bénéficier de l’élégante silhouette d’un coupé et de l’agrément d’une berline grande, imposante, confortable et bien motorisée (TDI de 140 chevaux). Cela, d’autant plus que pour booster les ventes de ce modèle, les dirigeants de la CAC ont décidé d’adoucir le ticket d’entrée de ce modèle (349.000 DH), lequel est décliné en trois configurations d’équipement (Advance, Business et Exclusive), mais avec un équipement complet dès la finition de base (clim’ auto bi-zone, jantes alu de 17’’, 8 airbags, ESP, alarme…). Objectif : en faire une alternative incontournable aux deux familiales sexy et phares du moment, à savoir la Peugeot 508 et l’Opel Insignia. Et le moins que l’on puisse dire, c’est cette recette a l’air de prendre et même de bien fonctionner, si l’on en juge les ventes enregistrées depuis février dernier, date à laquelle a été introduite cette version à 5 places. Selon la CAC, 119 exemplaires s’en sont déjà arrachées en quatre mois, en plus de 39 autres Passat CC à 4 places, soit un total de 158 Passat CC. Des chiffres plutôt encourageants et bien en phase avec l’objectif annuel assigné à ce modèle, à savoir 500 unités en 2011. C’est l’une des priorités du nouveau directeur de la marque Volkswagen au sein de la CAC, Youssef Touhami, que nous avons interrogé quant à une éventuelle «cannibalisation» entre la Passat CC et la Passat normale. Selon lui, il ne devrait point y en avoir. D’abord, parce que la traditionnelle Passat s’adresse à une clientèle plus «business», ensuite parce qu’elle s’affiche à un prix d’accès bien plus inférieur. Au demeurant, il faut surtout y voir que la CAC est, tout simplement, doublement armée dans un seul segment.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *