Volvo révèle les lignes définitives de la C30

Volvo révèle les lignes définitives de la C30

C’est au Salon de Londres («British International Motor Show»), qui se tient du 20 au 30 juillet, que Volvo a choisi de révéler la version quasi définitive de sa future compacte, la C30. «Quasi définitive», car la C30 a été déjà préfigurée par plusieurs études de style (SCC, 3CC et C30 Design Concept), dont la plus récente avait été présentée lors du Salon de Detroit, en janvier dernier. Ceci d’une part. D’autre part, il se murmurait (officiellement) depuis un moment que ce même concept C30 serait esthétiquement très proche par rapport à la version définitive, qui, elle, devrait à coup sûr s’exhiber au Mondial de Paris, en septembre.
Et au vu de ces dernières (ou premières) photos de la C30, l’originalité est loin de lui faire défaut. Certes, la face avant s’inscrit dans la lignée des dernières productions de la marque et notamment la S40. Mais de profil et vue d’arrière, cette Volvo est strictement singulière. La ligne de toit affiche une inclinaison caractérisée qui dicte le dessin des vitres latérales. Autre détail très prononcé de la carrosserie : l’épaulement de la ceinture de caisse épouse carrément la forme des feux verticaux. Ces derniers, avec le dessin très réussi du hayon, constituent à, eux seuls, toute la personnalité de la C30.
L’ensemble plaît aussi par ses courbes, qui font définitivement oublier les angles droits des anciennes Volvo. Même si aucun dossier de presse, incluant les informations et caractéristiques techniques relatives à ce modèle, n’a encore été communiqué par le constructeur, il reste possible d’avancer quelques données. On retiendra à juste titre que cette compacte mesure environ 4,24 mètres en longueur, soit 23 centimètres de moins que sa grande sœur, la S40. Bien qu’il s’agisse d’une trois-portes (rien n’a encore été décidé quant à une déclinaison 5 portes), la C30 devrait offrir une habitabilité suffisante pour quatre personnes.
On sait aussi que sa planche de bord sera très fortement inspirée de celle de la S40, avec également la fameuse console centrale à panneau ultra-fin. Côté motorisations, il est fort à parier que les blocs 1.6 essence et Diesel (qui développent respectivement 100 et 110 chevaux) constitueront l’essentiel des ventes sur les principaux marchés de la marque suédoise. A ce titre, il faut savoir que pour Volvo, la C30 représente un enjeu capital. En effet, le constructeur dont la production totale n’a pas dépasser les 500.000 véhicules l’an dernier, ambitionne, grâce aux ventes de sa compacte, de dépasser le cap des 600.000 unités produites. Un objectif tant espéré par le groupe Ford, propriétaire de Volvo.
Enfin, il est à rappeler qu’avec la C30, Volvo revisite un segment dans lequel il était déjà présent par le passé, notamment avec la 480. Cette compacte, au look avant-gardiste, avait été lancée au milieu des années 80 et produite jusqu’en 1996. C’est d’ailleurs -et curieusement- cette année-là qu’a vu le jour la première génération de l’Audi A3, soit bien avant l’apparition de la BMW Série 1, en 2004.
Le segment des compactes dites «premium» est donc appelé à s’élargir et à devenir plus concurrentiel avec la C30. Une attaque en règle de la part du constructeur suédois.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *