Volvo S80 : l’auto qui peut anticiper une collision

Volvo S80 : l’auto qui peut anticiper une collision

Lorsqu’elle sera lancée dans le monde au cours des semaines à venir, la nouvelle génération de la S80 s’accompagnera d’une flopée d’aides à la conduite, très avancées. Des systèmes d’assistance à la fois interactifs et intelligents. En effet, au-delà de tout ce qui touche au confort et au divertissement, à l’image d’une luxueuse installation audio et de communication intégrant ce qui se fait de mieux en technologie numérique, le vaisseau amiral de Volvo aura surtout la primeur d’étrenner un dispositif inédit d’avertissement anti-collision avec assistance au freinage. Concrètement, ce système recourt à un radar dont le capteur, situé sur la partie frontale du véhicule, surveille en permanence toute cette zone avant de prendre la route. Selon les explications du constructeur, ce système est activé de plusieurs façons différentes à diverses étapes du déroulement des événements.
Si la voiture s’approche de l’arrière d’un autre véhicule et que le conducteur ne réagit pas, un témoin lumineux rouge se met à clignoter sur le pare-brise. Au même moment, un signal sonore est émis. Dans certains cas, cela suffit pour pousser le conducteur à réagir et éviter le danger. Si le risque de collision augmente en dépit de l’avertissement, l’assistance au freinage est déclenchée. Pour écourter le temps de réaction, les freins sont préparés par positionnement des plaquettes contre les disques. La pression sur les freins est en outre renforcée hydrauliquement et garantit un freinage efficace même si le conducteur n’actionne pas fortement la pédale de freins.
Enfin, si le conducteur freine trop brutalement, les feux de stop se mettent à clignoter pour avertir les véhicules qui le suivent. Si la vitesse tombe à moins de 30 km/h, les feux de détresse s’allument.
Du coup, ce dispositif d’assistance au freinage permet d’éviter une éventuelle collision arrière ou d’en atténuer les effets si elle se produisait malgré tout. En fait, cette innovation trouve sa raison d’être dans au moins deux constats pris en compte par Volvo Cars. Le premier est que la meilleure façon de protéger les occupants d’une voiture est d’éviter les accidents. Le second, découlant d’études en accidentologie menées sur le terrain, chiffres à l’appui, révèle que les collisions par l’arrière sont très fréquentes et que dans de nombreux cas, la cause est une “distraction” du conducteur qui n’a pas réagi à temps. Le porte-drapeau de Volvo se présente alors comme l’automobile la plus préventive au monde.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *