VW Tiguan et Passat CC : Un démarrage en fanfare

VW Tiguan et Passat CC : Un démarrage en fanfare

Une soirée mondaine mais pas guindée. Des invités de marque, mais également de fidèles clients. Une déco de discothèque, mais une ambiance sonore jazzy et classique. Pour fêter le lancement de ses nouveautés Volkswagen, la Centrale Automobile Chérifienne (CAC) s’est laissée tenter à un exercice plutôt difficile. Celui de marier entre les antagonismes. Un pari original, mais en fin de compte réussi, au vu du déroulement de cette soirée.
Cela s’est passé la semaine dernière dans le showroom de la CAC. Un lieu réaménagé pour les besoins de cet événement et donc «vidé» de toutes les voitures, exception faite de la Passat CC et du Tiguan. Telles sont les deux grandes nouveautés sur lesquelles l’importateur de Volkswagen mise pour poursuivre sa croissance durant le premier semestre de l’année en cours, puisque l’autre moitié de 2009 verra l’entrée en scène de la nouvelle Golf.
Après une allocution de Mehdi Tak-Tak, DGA de la CAC, les deux nouveautés furent enfin dévoilées. L’occasion pour de nombreux invités de les découvrir sous toutes les coutures. Et, bien évidemment, non sans en apprécier le raffinement stylistique.
A commencer par la ligne presque spectaculaire qu’arbore la Passat CC. Une Volkswagen qui porte bien son nom (CC pour Coupé-Confort), puisque à l’arrière, elle ne dispose que de deux places, mais offre un confort et des sophistications de premier ordre. C’est notamment le cas de sa finition «Carat Line» qui dispose, entre autres, d’une somptueuse sellerie cuir bi-tons (Nappa), de phares bi-xénon directionnels ou encore, du fameux système de stationnement automatique «Park Assist». En revanche, on remarquera que ce modèle, dont les prix s’étalent de 409.000 à 489.000 DH, est strictement importé en une seule motorisation, le 2.0 TDI de 140 chevaux.
Dans un tout autre registre, le Tiguan a, à son tour, séduit la présence. S’adressant à une clientèle plus familiale et portée sur les escapades en week-end, le petit frère du Touareg compte capitaliser sur le succès de ce dernier.
La CAC met l’accent sur le fait que tous les moteurs du Tiguan sont dotés d’un compresseur, gage d’agrément et d’un meilleur rendement mécanique. Il s’agit, en essence, du 2.0 litres TFSi dans ses deux puissances (170 et 200 ch) et en diesel, du 2.0 litres TDI de 140 ch. Quant aux prévisions de ventes de la Passat CC, elles avaient été annoncées précédemment au cours d’une conférence de presse. M. Tak-Tak, avait en effet déclaré que la CAC ambitionne de vendre 500 unités de ce coupé 4 portes, sans compter les 1.000 ventes que devrait réaliser la Passat berline, qui poursuivra donc sa carrière. Des volumes que le Tiguan ne devrait pas avoir de difficulté à égaler ou tout au moins approcher. D’abord, parce qu’il opère parmi les SUV compacts, soit un segment très en vogue et de plus en plus plébiscité par les Marocains. Ensuite et surtout, du fait de son bon positionnement tarifaire face à ses rivaux, pour la plupart asiatiques et qui profitent pourtant d’une légitimité historique. Mais l’image de Volkswagen au Maroc est à l’image d’une forteresse bien construite. C’est du béton !

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *