WRC : Duel jusqu’auboutiste entre Citroën et Ford

WRC : Duel jusqu’auboutiste entre Citroën et Ford

Dire que la saison WRC (World Rally Championship) 2007 aura été très disputée est presque un euphémisme. Et pour cause, cela faisait des mois que Citroën et Ford se disputaient à couteaux tirés la tête des deux classements du Championnat : celui des pilotes et celui des constructeurs. Et au terme d’une dernière épreuve pour le moins palpitante, les choses se sont éclaircies et les classements se sont figés.
Ainsi, en terminant troisièmes du Rallye du Pays de Galles (dernière épreuve du Championnat), Sébastien Loeb et Daniel Elena (Citroën) ont remporté leur quatrième titre de Champion du monde des Rallyes consécutif. Un Rallye que Mikko Hirvonen (Ford) a remporté et ce, devant son équipier Marcus Grönholm (Ford) qui disputait là son 150ème et dernier rallye WRC. En effet, Grönholm a annoncé qu’il se retirait de la compétition. Son rival de la marque aux chevrons lui aura indirectement rendu hommage en déclarant : «C’est vraiment super d’avoir réussi ! Des quatre sacres, c’est assurément celui qui a été le plus disputé. L’obtenir après une bataille aussi intense face à Marcus Grönholm sur toutes les spéciales du monde, lui donne une saveur particulière. Je sais que, pour sa retraite, Marcus aurait bien aimé être titré… je ne suis qu’à moitié désolé qu’il n’y soit pas parvenu !».
Pourtant, le team BP-Ford s’était assuré du titre «constructeurs» il y a quinze jours déjà.
En effet, lors du Rallye d’Irelande, Grönholm avait fait une sortie de route qui lui a vallu de se faire devancer par Loeb au classement «pilotes». Une sortie de route qui n’est pas sans rappeler celle du Français lors du Rallye de Sardaigne, il y a quelques semaines.
Tout était joué d’avance, ou presque.
Du coup, une cinquième place suffisait à Sébastien Loeb pour remporter le titre Pilotes 2007, même dans l’hypothèse où Marcus Grönholm aurait parvenu à s’imposer durant cette dernière épreuve. Les deux pilotes -et leurs équipes- n’y avaient donc guère d’intérêts à attaquer. La vigilance était même de mise, histoire de ne pas aller à la faute. De son côté, le team Ford/BP décroche consécutivement son deuxième titre «constructeurs», ce qui correspond à «un grand bonheur», selon les termes de son directeur Jost Capito. Celui-ci a notamment déclaré : «C’est un grand bonheur de retrouver Ford au sommet de la discipline (…) Au-delà du talent, reconnu par tous, de Marcus (Grönholm), Timo (Rautiainen), Mikko (Hirvonen) et Jarmo (Lehtinen), ce lien s’étend jusqu’à l’excellent travail réalisé, en amont, par nos ingénieurs sur la Focus de série. Cette voiture constitue une remarquable base de développement pour la Focus RS WRC». Au-delà de conserver son titre, Ford a toutes les raisons de positiver pour la prochaine saison, avec, comme meneur de troupe, un Hirvonen qui se pose d’ores et déjà en challenger pour la couronne mondiale 2008.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *