Youssef Bennani promu dans le groupe Safari

Youssef Bennani promu dans le groupe Safari

Après pratiquement dix années de bons et loyaux services au sein du groupe Smeia, où il occupait la fonction de directeur de Jama Auto (importateur de la marque Mazda), Youssef Bennani vient d’être appelé à d’autres responsabilités de plus haute importance dans l’une des nombreuses filiales du groupe Safari. Plus précisément et depuis le premier janvier 2010, M. Bennani est désormais chargé de la direction des sociétés Comicom et Dimateq. Spécialisées dans l’importation et la distribution de matériel agricole, ces deux entités qui représentent au Maroc les marques Massey Ferguson et Landini, sont leaders dans leur secteur d’activité.
Contacté par ALM, M. Bennani ne s’est pas montré bavard. Le nouveau directeur de Comicom et Dimateq a commenté en toute modestie, que cette nomination était «une marque de confiance par rapport aux dix années passées à la Smeia». Et lorsqu’on le pousse à bout pour nous parler des valeurs qui prévalent aux yeux des dirigeants du groupe, M. Bennani finit par parler. «Il n’y a que le sérieux, la rigueur et le dynamisme qui forgent une carrière», dit-il. Lauréat de l’Institut des hautes études de management (option Marketing/promotion 1995), Youssef Bennani a, depuis lors, entamé un parcours intégralement lié au secteur automobile. Avant de rejoindre le groupe Smeia, il a débuté sa carrière professionnelle en 1996 en tant que conseiller commercial chez l’un des principaux importateurs du Royaume. Deux ans plus tard, il s’en va chez un autre importateur, mais cette fois, pour assurer la gestion de son réseau de concessionnaires. En 1999, il rejoint le département crédit-auto d’une société de financement, puis intègre le groupe Smeia en juin 2000, en tant que chef de produit BMW. À l’époque, Smeia commercialisait les marques BMW, Rover et Land Rover. Mais en novembre de la même année, la «carte» Mazda s’ajoute au portefeuille des marques exclusivement représentées par ce groupe. Commence alors tout un travail de fond dont Youssef Bennani sera l’un des pivots, puisqu’en juin 2001, il est désigné «Chef de marque» Mazda. Comme tout nouveau label qui débarque, les débuts de Mazda ont été difficiles au Maroc et ce pour diverses raisons (concurrence japonaise bien installée, gamme limitée et vieillotte à l’époque, absence de diesel…). Rien de décourageant pour M. Bennani, fort de sa riche expérience et de qualités humaines propices à faire fructifier tout «un travail d’équipe», comme il sait le reconnaître. Nommé directeur de Jama Auto (Mazda) en février 2005, il enclenche progressivement la machine des ventes. Si bien qu’en 2008, Jama Auto et son réseau livrent plus de 900 véhicules, dont plus 700 voitures particulières, avec à la clé une croissance de 121%. Une prouesse pour l’importateur d’une gamme dépourvue de moteur diesel sur un marché diésélisé à près de 80% ! Mais dans les mois qui viennent, ces mêmes blocs à gazole feront bien leur entrée au catalogue marocain de Mazda, ce qui fera inéluctablement exploser les ventes de cette marque. Dommage que Youssef Bennani ne puisse s’en réjouir qu’à distance…

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *