Les exportations agricoles culminent

Les exportations agricoles culminent

Le grand effort de diversification des produits ainsi que l’ouverture de l’agriculture marocaine sur de nouveaux marchés ont boosté la performance du secteur à l’export. De nouvelles niches ont été explorées ces dernières années. De même, de belles performances ont été atteintes hors frontières faisant du Maroc le fournisseur agricole privilégié d’un bon nombre de pays. 227,4 milliards de dirhams, telle est la valeur des exportations des produits agricoles cumulée sur la période allant de 2009 à 2018. Elles sont ainsi passées de 14,2 milliards de dirhams en 2009 à 34,7 milliards de dirhams en 2018, soit un pic de 145% sur toute la période ou encore un additionnel de l’ordre de 20 milliards de dirhams. Les ventes des produits agricoles sur le marché international ont connu un saut aussi bien quantitatif que qualitatif ces dix dernières années. Grâce à l’impulsion donnée par le Plan Maroc Vert, les exportations des produits agricoles ont enregistré une nette croissance.

La dynamique observée cette dernière décennie s’est traduite par un taux d’accroissement annuel moyen de l’ordre de 10%. En analysant l’évolution par volume, le département de l’agriculture laisse apparaître dans ses statistiques établies à fin 2018 un accroissement de l’ordre de 59% sur la période 2009-2018, soit un taux annuel moyen de 5%. On note dans ce sens des exportations agricoles de l’ordre de 2,3 millions de tonnes durant 2018 contre 1,44 million de tonnes en 2009. L’ensemble des filières s’est redressé durant la dernière décennie. Les exportations des produits maraîchers se sont améliorées de 63% atteignant un volume de 1,24 million de tonnes en 2018 contre 761.000 tonnes en 2009. L’Union européenne continue de capter l’essentiel des exportations des produits maraîchers, soit 1,09 million de tonnes écoulées sur ce marché en 2018 contre 713,3 mille tonnes en 2009. Le département de l’agriculture souligne dans ce sens que des efforts importants de diversification des exportations des produits maraîchers ont été déployés ouvrant de nouvelles perspectives sur des marchés importants, tels que le marché russe, l’Afrique subsaharienne et les pays du Golfe où les exportations des produits maraîchers se sont multipliées respectivement de 3,1 fois, 122 fois et 15,5 fois entre l’année 2009 et l’année 2018.

Les exportations des agrumes ont vu leur volume s’accroître de 50% entre 2009 et 2018 se situant ainsi autour de 689.000 tonnes contre 461.000 tonnes en 2009. Il est à noter que ladite période a été marquée par une croissance importante des petits fruits d’agrumes. Leur volume est passé de 276.000 tonnes à 542.000 tonnes en 2018 culminant ainsi à 96%. A cet effet, le volume clémentine importé s’est inscrit en amélioration de 44% par rapport à 2009. Celui de la variété Nour s’est consolidé de 41% sur la même période. Il en est de même pour le Nadorcott dont le volume exporté s’est multiplié par 13 par rapport à 2009. En ce qui concerne les produits agricoles transformés, 367.000 tonnes ont été écoulées sur le marché international en 2018 contre 224.000 tonnes dix ans plus tôt, soit une progression de 64%. Les exportations de conserves d’olives ont marqué une hausse de 32%, soit un volume de 75.000 tonnes contre environ 57.000 tonnes en 2009. Le volume des fraises surgelés ou congelés exporté sur ladite période s’est consolidé de 62% au moment où celui des huiles végétales s’est multiplié par 5,5 entre 2009-2018.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *