100% Jamal Berraoui : La fille et le fantasme du père

100% Jamal Berraoui : La fille et le fantasme du père

Nadia Yassine est revenue gonflée à bloc des USA. Elle prône la République et prédit  la chute rapide du régime, Rien que ça. Nous sommes  à la veille du grand soir et on ne s’en est même pas rendu compte.
Courageuse mais pas téméraire, elle a enveloppé son hystérie dans un emballage académique. Elle a même dit aux policiers que la République pour elle, n’avait pas la même signification que pour le commun   de mortels. Cette fille de son père est d’une conséquence absolue. Elle n’a pas dit que la République d’un point de vue théorique est plus démocratique que la monarchie, elle a affirmé qu’il faut éduquer le peuple, pour imposer la république.
Alors aidons Nadia Yassine à assumer ses positions, y compris face à l’Etat de droit et à la justice. La sortie de Nadia Yassine est un acte politique d’Al Adl Wal Ihssane. La fille du cheikh a été mandatée pour cette provocation-sondage. Les objectifs sont clairs. La Jamaâ veut reprendre l’initiative après un relatif anonymat depuis le 16 mai. Ensuite, cette provocation devait mesurer la force de réaction de l’Etat. Le cheikh a réglé le calendrier historique sur son horloge biologique. Plus il approche de sa fin, plus il annonce comme imminente celle du régime. Pour une raison très simple: il ne se voit pas partir sans régner sur le Maroc. Cette fantasmagorie s’est renforcée par les derniers événements au Nord et au Sud du pays. Dès lors, la sortie de la fille, n’est que l’ex-pression du fantasme du père. La Jamaâ a repris l’interview sur son site et s’est mise en rangs serrés pour défendre Nadia. Nous sommes face à une provocation politique d’un courant
qui n’a jamais fait mystère de ses positions anti-monarchiques. Le caractère académique ou prétendu tel est une blague. Quels sont les ouvrages scientifiques de la dame ? Pas une ligne. Elle a bénéficié depuis 10 ans d’une complaisance inouie des médias. La complaisance va jusqu’à la photo, on dirait que les années n’ont pas de prise sur la pasionaria  à la noix de coco, parce que les photos sont d’époque ancienne.
Aucun journaliste n’a jamais raconté l’environnement de ses interviews. Madame l’académicienne se fait toujours accompagner de son mari, Monsieur silence, car il n’a pas le droit de prononcer un mot. Il est là pour éviter qu’Ibliss ne fasse des siennes. Bel exemple de la confiance en la foi et la force de caractère de Nadia.
Aucun journaliste non plus, ne lui a posé la question qui fâche. Le Souverain est le descendant d’une dynastie qui règne depuis des siècles. Son père est un «Moallim» illuminé. De quels faits d’arme justifie-t-elle au sein de la Jamaâ ! Aucun, sauf celui d’être la fille du cheikh. Nous sommes donc face à un projet dynastique aussi sensé que  ses promoteurs, c’est-à-dire très peu.
La justice est saisie du dossier, elle doit appliquer les lois en vigueur. Politiquement la réponse doit être vigoureuse. Ce n’est pas une opinion exprimée mais une véritable tentative de déstabilisation, menée par un courant politique organisé, structuré et présent sur l’ensemble du territoire. Il faut prendre garde à ne pas sous-estimer ce genre d’opérations-tests.
L’institution monarchique est le socle de la stabilité politique et de l’unité de la Nation. En être convaincu, c’est d’abord s’opposer aux visées fascisantes d’Al Adl Wal Ihssane. C’est ensuite mettre les pays occidentaux face à leurs responsabilités. En fricotant avec la peste du croissant vert, ils préparent la déstabilisation de toute une région.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *