A Sam et Vicky Toledano…

A Sam et Vicky Toledano…

L’émotion, la répulsion étaient unanimes et les quelques tentatives «d’exploitation» de ce crime– eh oui les 2 victimes étaient des Marocains de confession juive – furent étouffées dans l’œuf par l’immense vague de réactions venue de tout le pays, montrant une véritable union nationale.

La semaine dernière un meurtre horrible venait endeuiller Casablanca, un couple de retraités, paisible, était assassiné et dépouillé à son domicile. Assassiné dans des conditions particulièrement sordides et sidérantes de barbarie. Certes, un crime crapuleux comme il en existe partout dans le monde, mais qui frappait de stupeur par sa sauvagerie et qui –Dieu merci- demeure heureusement peu fréquent dans notre pays.

Très vite les informations se propageant, l’émotion se répandait à travers la ville et bien au-delà, la police remarquable d’efficacité mettait très vite la main sur le meurtrier, un jardinier occasionnel travaillant chez le couple et aux visées purement crapuleuses… Sam et Vicky Toledano, enfants de Casablanca y étant nés et y ayant passé toute leur existence, venaient de se voir voler leurs vies pour une somme de 5.000DH !!! L’émotion, la répulsion étaient unanimes et les quelques tentatives «d’exploitation» de ce crime– eh oui les 2 victimes étaient des Marocains de confession juive – furent étouffées dans l’œuf par l’immense vague de réactions venue de tout le pays, montrant une véritable union nationale. Ce n’était pas une communauté en particulier qui était touchée mais bel et bien la population marocaine tout entière, et face à l’horreur de cet acte dont les détails sordides filtraient peu à peu, le peuple Marocain a fait preuve et démontré à bien des sceptiques qu’il était UN et qu’en ôtant la vie à ce couple, l’assassin avait endeuillé toute une nation.

L’horreur était indescriptible, la réaction fut belle. Les filles de Sam et Vicky Toledano : Muriel et Johane, leur famille, n’étaient alors plus seules face au drame, et sans doute ont-elles pu trouver en cette solidarité unanime une force dans l’épreuve. Un registre de condoléances virtuel initié par l’association Marocains Pluriels et publié sur Facebook continue de recevoir des centaines de messages de condoléances, de compassion, d’émotion… venus du Maroc, de France, de Belgique, d’Israël, d’Espagne… de personnes de toutes nationalités, de toutes confessions : le texte de ce registre indique : «…Aujourd’hui la mort violente de nos 2 compatriotes – victimes d’un crime défiant toutes les lois de notre humanité – nous plonge dans une profonde affliction et une réelle révolte : nous tenons à marquer notre affection à leur famille, notre refus de cette violence assassine, et montrer que c’est la population marocaine tout entière qui s’indigne et souhaite exprimer sa compassion suite à cette cruelle disparition de 2 des siens… Allah yarhamhoum. Baruch dayan haemet.».

Ces messages seront remis à la famille dès que possible, s’il fallait en quelques mots les résumer, je le ferais ainsi : Sam, Vicky votre meurtrier vous a enlevé la vie, par cet acte sanguinaire il vous a privés des années qu’il vous restait à vivre –ensemble- et enlevés à l’affection des vôtres. Pour autant il n’aura pu vous séparer et vous qui étiez des Marocains, des Casablancais discrets, êtes devenus nos proches, et vous continuerez de l’être dans l’au-delà. Cet acte abominable a même contribué à l’expression sinon la confirmation de sentiments que beaucoup n’imaginaient même pas.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *