Autrement : un jeu dangereux

Autrement : un jeu dangereux

Vous vous inquiétez pour votre emploi et pour le devenir de vos enfants? Vous craignez que la pension de retraite à laquelle vous aspirez ne vous permette pas de vivre? En bien voilà qu’on attire votre attention sur un danger qui serait encore plus redoutable: la délinquance qui guetterait à tous les coins de rue! Plus spécialement celle dont se rendent coupables « les étrangers », ou encore… les enfants d’étrangers, quand bien même ceux-ci sont censés avoir la même nationalité que vous et être vos concitoyens. Comme en période de crise économique, dans tous les pays du monde, il y a gonflement de la criminalité, vous ne courez pas trop le risque de vous tromper. Le piège fonctionne admirablement! Cette situation est celle qui est en train de prévaloir en France. Et l’on peut être sûr que le pouvoir de Monsieur Sarkozy va chercher à exploiter ce filon tout au long des mois qui s’annoncent, cela jusqu’à la campagne des élections présidentielles de 2012. En la matière, le président français et ses proches ne manquent pas d’esprit d’inventivité. Voici quelques mois, ils avaient annoncé que la pratique de la polygamie (Tiens! Qui peut-on soupçonner de polygamie sinon les musulmans?) deviendrait un motif de déchéance de la nationalité française. Ces jours-ci, ce sont les agresseurs de policiers qui sont menacés de la même peine. Qui pourrait être contre? Cependant, même si le pouvoir déclare viser les assassins de représentants de la loi, il tient un discours tellement ambigu que se retrouvent désignés à la vindicte populaire tous les jeunes de quartiers sensibles dont les rapports avec les forces de l’ordre s’avèrent souvent difficiles.  Autre trouvaille: envoyer en prison les parents de mineurs délinquants qui se seront montrés incapables de surveiller leur progéniture! Dans un éditorial du vendredi 6 août, le quotidien «New York Time» a porté un jugement sévère sur le chef de l’Etat français : «Nicolas Sarkozy, qui aime être appelé «Sarko l’Américain», attise dangereusement les passions anti-immigrés pour des calculs politiques à court terme ». Mais c’est l’ancien Premier ministre socialiste Michel Rocard qui s’est engagé dans une dénonciation particulièrement forte de cette politique, à travers une interview accordée à l’hebdomadaire «Marianne». «On n’avait pas vu ça depuis Vichy! On n’avait pas vu ça depuis les nazis!» s’est-il emporté au sujet du projet de sanction des parents de jeunes délinquants. «Les intentions sont scandaleuses. Je dis qu’il (Nicolas Sarkozy) le paiera et qu’il l’aura mérité», a-t-il ajouté. Mais, selon un sondage du quotidien «Le Figaro», 80% des Français approuveraient les mesures sécuritaires promises par Monsieur Sarkozy et les siens. Qui sera, au final, gagnant? Monsieur Sarkozy? Le Front National avec  Marine Le Pen? Le jeu s’avère risqué et dangereux. La paix sociale commence à en souffrir. Et les immigrés et leurs enfants sont inquiets.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *