« C’est lui ou moi ! »

« C’est lui ou moi ! »

Et ce qu’il fait, ce n’est pas du cinéma, cinéma qui, ces temps-ci, dans notre pays, devient presque aussi dangereux que la politique.

Bon, on était dans la politique, restons-y. Je voulais vous dire que M. Louardi se comporte parfois en aventurier peu soucieux des dangers qui le guettent à tout moment.

Il ne fait rien comme les autres. C’est simple : il dit tout ce qui lui passe par la tête et il passe aussitôt aux actes, sans trop réfléchir. La tactique, la stratégie et tout ça, il ne sait pas ou ne veut pas savoir ce que ça veut dire.

Il commence par s’attaquer à ses confrères trop gâteux ou trop frileux ; ensuite, il fait une promotion monstre des médicaments au grand dam des patrons d’officines et de leurs fournisseurs ; puis, lui l’ex-communiste ouvre les cliniques aux capitalistes ; et, enfin, il décide, à la surprise générale, de fermer le sacro-saint hosto des supposés fous, le vénéré Bouya Omar. Oui, ce mec n’est pas normal. Que le Dieu des tarés et de tous les dingues soit avec lui.

A demain

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *