«Chabab en force»

«Chabab en force»

Ils s’appellent Mouad Chaoui, Imad Azmy, Imane Benjelloun… et ils ont 20 ans. Avec une équipe de jeunes étudiants de l’ENCG Settat ils ont créé en 2011 une organisation qu’ils ont baptisée «Sidays», l’objectif en est d’organiser une semaine contre le sida, où la sensibilisation se fait «en courant contre le sida». Le prochain Sidays est prévu pour avril 2013. Ils ont trouvé en réfléchissant à leur combat un slogan qui fait mouche : «Le sida ne prend pas de vacances… Sidays non plus», partant de cette idée ils ont décidé d’organiser samedi dernier ce qu’ils ont appelé le «Sidays Ftour», alliant mois de Ramadan et convivialité, mois de Ramadan et réflexion, le but en était de sensibiliser les jeunes aux dangers du sida et faire avec eux l’état de ce fléau dans notre pays. Le second objectif de ce ftour était «le nerf de la guerre», c’est-à-dire récolter de l’argent pour mener à bien leur prochaine opération Sidays. La méthode est bonne, d’abord parce que transparente, et ensuite parce que militante et formatrice. Avouons- le au moment où l’on a beaucoup de mal à «faire bouger» quiconque sous (le faux) prétexte de Ramadan, ces jeunes ont dépensé une énergie folle, un temps considérable et une volonté à toute épreuve pour réussir leur entreprise… Eux s’appellent Amine Bdaoui, F. Zahra Beggar (fille de notre regretté et talentueux joueur de foot) et Mehdi Derraz, eux aussi et toute leur équipe du Leo Club Arc en Ciel sont des vingtenaires et eux aussi militent, donnent de leur temps et au milieu de leurs études se consacrent à l’associatif. Surnommés les «Batisseurs de l’Espoir», ils sont les cadets du Lions Club dont ils portent le slogan «We serve». Ils ont choisi de se consacrer aux jeunes «défavorisés» notamment les orphelins. Ils se saisissent donc également des valeurs que le mois sacré nous invite à pratiquer, telle la compassion et la solidarité et se préparent à organiser, le 14 août prochain un «Happy Ftour» à l’orphelinat de Sidi Bernoussi, pour plus d’une centaine de jeunes.
Nos jeunes savent aussi merveilleusement conjuguer sur le terrain la tradition et la modernité, j’en veux pour preuve cette autre initiative appelée le GeekFtour.  Lancée en 2010 par le jeune Moncif Aissaoui, cette initiative vise à regrouper autour d’un ftour la communauté du Web marocain. Lors de sa première édition  une centaine de participants s’étaient retrouvés, en 2011 Youssef Skouri, le jeune organisateur, en réunissait  200 et cette année, le 11 août ce sont quelque 400 Geeks qui sont attendus. Ces passionnés de l’informatique se lanceront des défis autour de jeux vidéos et échangeront sur des idées, des projets, des propositions… Le GeekFtour est en train d’acquérir une renommée et une envergure remarquables et encore une fois c’est à des jeunes et à leur seul talent et leur ingéniosité que nous le devons. «Chabab en force» sûrement comprenez-vous mieux maintenant le titre que j’ai choisi pour ma Tribune : d’abord pour donner un coup de chapeau à tous ces jeunes engagés mais aussi pour donner des ailes à tous ceux qui voudraient mettre leurs pas dans les leurs.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *