De quoi je me mêle ?

De quoi je me mêle ?

C’est très partagé. Voici l’histoire : je circulais tranquillement dans une des grandes artères du centre-ville de Casablanca quand, soudain, une voiture traversa le boulevard juste au moment où je passais, faisant fi de la ligne continue très visible avec notamment de gros clous en caoutchouc et des voyants fluorescents.

Je me suis arrêté sec pour signifier au conducteur qu’il n’avait pas le droit de faire cette manœuvre. Mal m’en a pris car il est descendu brusquement de sa voiture et s’est rué sur moi en m’envoyant à la figure tous les noms d’oiseaux qu’il  connaissait, et je puis vous dire qu’il en connaissait beaucoup.

Mais le pire c’est que la plupart des  automobilistes  et des badauds qui se sont arrêtés pour suivre le spectacle, au lieu de  se solidariser avec moi et gronder le chauffard, se sont mis à m’engueuler, me reprochant de perturber la circulation. Pour eux, tout ça ne me regardait pas puisque je n’étais pas «un policier». Et moi qui croyais que j’étais un citoyen !…

A demain

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *