De toutes les couleurs : le génie

De toutes les couleurs : le génie

C’était volontaire. Il a démontré tout au long du livre qu’il était un génie. Etait-ce Gala qui l’avait encouragé dans ce sens ? C’est vrai que certains ne sont pas étincelants eux-mêmes, mais ils sont comme des conducteurs de lumière. Sans être des génies, ils ont un remarquable pouvoir de le stimuler. Mais le fait que Dali le dise lui-même de lui-même, injecte un peu de doute dans les esprits critiques. Suffit-il de croire ou de faire croire qu’on est un génie pour l’être ? Était-il réellement un génie au bon sens du terme ou plutôt un grand artiste dont l’histoire se rappelle? Je n’ai pas de réponse. En tout cas, Dali reconnaît lui-même que si l’on joue au génie, on le devient. Et la question de ce qu’est réellement un génie se pose. Est-ce la capacité de se représenter aisément des choses qui paraissent très compliquées? Est-ce être en avance sur son époque comme le pense Louis Aragon : «Le propre du génie est de fournir des idées aux crétins une vingtaine d’années plus tard.»? Peut-être est-ce un «bon sens» hors du commun? Ou est-ce l’aptitude à réaliser des œuvres trop compliquées pour le commun des mortels? Dans ce cas, qu’est-ce que le talent alors? Dans une comparaison entre le talent et le génie, le philosophe allemand Arthur Schopenhauer dit que «Le talent atteint une cible que personne ne peut atteindre; le génie atteint une cible que personne ne peut voir». En d’autres mots, si le talent est de faire facilement ce que d’autres font avec difficulté, alors le génie c’est être capable de réaliser ce qui est impossible pour les autres.  Mais, je suis convaincu qu’il existe dans le monde beaucoup d’artistes de génie qui ne se savent pas ou qui n’ont pas la possibilité de nous éblouir de leur pouvoir créateur. Le génie est peut-être simplement la passion et le pouvoir d’arriver à un résultat. Nous avons tous des idées, mais peu d’entre-nous s’acharnent à les réaliser. Remarquez que dans certaines réalisations géniales, on reconnaît ses propres pensées. Des pensées qu’on a négligées et qui reviennent avec plus d’éclat. Je me rends compte que la vie ne devrait pas être consacrée uniquement à découvrir nos talents mais à les pousser à leur limite. Transformer le talent en génie. Il existe aussi des obtus qui sont certains d’être des génies sans avoir jamais rien réalisé. Vous avez probablement croisé des génies inconscients de leur potentiel et des crétins qui se prennent pour des génies. La passion des vrais génies les fait parfois paraître fous ou bizarres. C’est connu, il n’y a point de génie sans un grain de folie ! Et ce qui différentie un génie d’un fou n’est autre que la réussite. Les génies vivent souvent plus de chutes que de triomphes, et tant qu’un génie échoue c’est un fou.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *