De toutes les couleurs : l’originalité

De toutes les couleurs : l’originalité

En art, les progrès réalisés grâce à l’originalité plus ou moins décisive de certains artistes, sont moins faciles à percevoir que les progrès technologiques. Je pense que l’originalité en art agit de manière indicible mais certaine sur notre subconscient.  L’artiste est, par définition, quelqu’un dont le travail est original, mais l’originalité est aujourd’hui trop courante pour être toujours réelle. Aujourd’hui, les artistes qui créent des choses profondément originales sont très rares. Pour créer, beaucoup de grands artistes commencent par imiter intelligemment –imiter de manière originale peut-être !  Presque tous acceptent l’influence d’autres artistes, et les plus grands sont ceux qui arrivent, en intégrant ce qu’ils apprennent dans leur propre expérience, à créer une œuvre personnelle. Et ce n’est parce qu’une œuvre est bizarre qu’elle est originale, car les bizarreries sont très faciles à trouver. S’il est vrai que tout travail profondément original paraît bizarre à première vue, il est tout aussi vrai que tout travail profondément hideux paraît original à première vue. On conseille souvent aux jeunes artistes de trouver des «astuces» ou d’utiliser des «formes ou des couleurs» personnalisées pour se distinguer de la masse. On peut donc être tout à fait ordinaire et trouver un ou quelques «trucs» pour paraître original. Souvent,  j’ai l’impression qu’on se force à être original, ce qui me fait penser à cette phrase drôle de Darby Bannard, un peintre américain abstrait «Essayer d’être original est inutile. Si vous n’avez nulle part où aller, restez à la maison et faites de la cuisine».
Beaucoup d’artistes se croient profondément originaux, différents, plus intéressants que tout le monde. Mais c’est connu, si vous êtes artiste, alors comme tous les artistes, vous ne savez pas que vous êtes comme tous les artistes -des gens créatifs certes-, mais dont  l’originalité est généralement située dans les limites très restreintes de la mode du moment. La nature humaine est basée essentiellement sur l’imitation. C’est le vecteur principal de sa réussite. Et ce n’est pas parce qu’on utilise deux ou trois «astuces» personnelles qu’on est original. D’ailleurs le fait même d’inventer des «astuces» est une vieille idée. Salvador Dali aurait dit que le premier homme à comparer les joues d’une femme à une rose était un poète et que le premier à l’avoir répété était un idiot. Alors qu’on le veuille ou non, les artistes imitent énormément avant que certains d’entre eux créent des œuvres réellement originales. C’est l’originalité qui fait l’artiste et ce n’est pas à l’artiste de chercher l’originalité artificielle !

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *