Do you speak rien du tout ?

Do you speak rien du tout ?

Connaissaient et connaissent toujours  de gros problèmes au niveau de l’enseignement des langues, mais ce que je viens d’apprendre de la bouche même de M. Belmokhtar, notre valeureux et courageux ministre de l’éducation nationale, m’a coupé le sifflet.

Dans deux interviews séparées parues ce lundi dans deux grands quotidiens de la place, il déclare, d’un côté, que «la majorité des enseignants de français ne maîtrisent pas… le français», et de l’autre côté que «les méthodes de l’enseignement de l’arabe sont inefficaces et ont échoué». Résultat des courses : nos enfants, pardon, les pauvres enfants malheureux qui n’ont pas eu la chance d’être bien nés sont condamnés à devenir à terme aphones.

Des sans-langue(s), donc, inéluctablement, des sans-voix. Et des sans-voies. Des sans-issues, quoi ! Toute leur vie, ils risquent de se trouver face à des barrières, des portes fermées et des Stops.

Tant pis pour eux. Leurs parents n’avaient qu’à l’ouvrir un peu. Ce qui est terrible c’est que j’ai l’impression que nous sommes toujours au stade des constats, constats qu’on nous a toujours dis et répétés… dans toutes les langues. Jusqu’à quand ?
A demain

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *